Menace de démissions en masse des médecins slovaques
Brève

Menace de démissions en masse des médecins slovaques

28.11.2011

2.000 médecins des hôpitaux slovaques mécontents de leur faible niveau de revenu et de leurs conditions de travail menacent de démissionner le 1er décembre prochain. «Sur environ 2.400 médecins ayant initialement présenté leur démission, un peu moins de 2.000 ont pour le moment menacé d'arrêter le 1er décembre», a annoncé la porte-parole du ministère de la Santé Katarina Zollerova. Le gouvernement devait se réunir lundi soir pour évoquer la situation et éventuellement décréter l'état d'urgence pour contraindre les médecins à continuer à travailler.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ouv

Maladie athéromateuse40 ans d’angioplastie... et encore des questions

Quarante ans après la première intervention chez l’homme, l’angioplastie a révolutionné la prise en charge des syndromes coronariens et la cardiologie interventionnelle s’attaque désormais à d...Commenter

Levothyrox: une notice diffusée par la justice pour faciliter les plaintes

.

Une notice a été diffusée sur l'ensemble du territoire pour aider les patients, souffrant d'effets secondaires de la nouvelle formule du... 6

Inquiétude des acteurs de la santé au travail sur la disparition du CHSCT

.

Les CHSCT (comités d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) créés par les lois Auroux de 1982 qui portent l'empreinte de la... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir