Bertrand annonce une nouvelle hausse du numerus clausus
Brève

Bertrand annonce une nouvelle hausse du numerus clausus

26.11.2011

Le numerus clausus devrait encore augmenter au-delà des 7400. Xavier Bertrand a annoncé samedi 26 novembre au congrès du SML à Toulouse que le nombre d’admis en fin de PCEM1 devrait augmenter au-delà de ce chiffre stable depuis 2 ans. Le numerus clausus -qui était à 4100 en 2001- augmente progressivement depuis 2001. Le ministre de la santé justifie la poursuite de cette tendance par le fait que de plus en plus de médecins exercent à temps partiel. A Toulouse, il a repris aussi à son compte une idée chère au SML: les médecins retraités qui continuent de travailler devraient bénéficier des mêmes allègements de charges que les remplaçants.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Trop de temps passé devant les écrans, s'alarme Santé Publique France

Pour Santé publique France la situation est jugée "préccupante" ! Les conclusions de l'étude Esteban publiées ce jour sont claires : de façon globale, on constate une augmentation de la sédentarité...Commenter

Hépatite C, les hépatologues demandent la mise en place du dépistage universel

.

Alors qu’en France environ 75 000 personnes infectées par le VHC ignorent leur séropositivité, l’Association Française pour l'Étude du Foie... Commenter

L'ordre salue la réouverture du dialogue avec Ségur, mais attend des actes

.

C'est dans les nouveaux locaux de la rue Léon-Jost que le président de l'Ordre Patrick Bouet a tenu sa conférence de rentrée. L'occasion de... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir