L’hôpital de Mulhouse condamné
Brève

L’hôpital de Mulhouse condamné

10.11.2011

Le centre hospitalier de Mulhouse a été condamné à 25.000 euros d'amende, et trois membres du personnel soignant à six mois de prison avec sursis pour homicide involontaire, après la mort en janvier 2003 d'un patient en raison d'une erreur de manipulation. Eugène Drouart, 78 ans, traité pour un cancer du larynx, avait succombé à une injection de produit morphinique destiné à son compagnon de chambre. L'élève infirmière à l'origine de l'erreur, sa supérieure hiérarchique et le médecin de garde le jour du drame, ainsi que le centre hospitalier en tant que personne morale, avaient été renvoyés devant le tribunal. Lors du procès, le 21 octobre, le ministère public avait noté que l'élève infirmière n'aurait pas dû pouvoir administrer un produit dangereux, et que le médecin de garde avait par la suite fait un mauvais choix d'antidote. Le parquet avait requis des peines de 6 à 8 mois de prison avec sursis pour les trois prévenus et 30.000 à 35.000 euros d'amende pour l'hôpital.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
PNNS

Le bio, les fruits à coques, les légumes secs entrent dans la nouvelle recette du PNNS

Depuis la création des premiers « repères nutritionnels » en 2001, les connaissances sur l’alimentation et l’activité physique ont évolué. À la suite des avis récents de l’Agence nationale de...1

La vaccination antigrippale en pharmacie sera bien étendue à toute la France en 2019

.

Les personnes pour qui la vaccination contre la grippe est recommandée pourront se faire vacciner dans toutes les pharmacies de France dès... 2

Coercition : Agnès Buzyn défend une réforme structurelle plutôt que la contrainte

Agnès Buzyn

Les cahiers de doléances, mis en place dans le cadre du Grand débat, font ressortir un constat clair : les Français considèrent que la... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir