Hôpitaux de proximité : la tarification à l'activité reportée à mars 2013
Brève

Hôpitaux de proximité : la tarification à l'activité reportée à mars 2013

28.10.2011

L'Assemblée a voté jeudi, lors de l'examen du budget de la Sécu, le report au 1er mars 2013, de la mise en oeuvre de la tarification à l'activité (T2A) dans les hôpitaux de proximité pour leur laisser le temps de s'adapter vu leurs ressources techniques limitées.

La mise en oeuvre de la tarification à l’activité dans les ex-hôpitaux locaux était initialement prévue, pour leur activité de médecine , à compter du 1er janvier 2012. Des travaux de sensibilisation ont été engagés par les ARS dès 2010, incitant notamment les établissements à faire adapter leurs logiciels de facturation et de codage des actes médicaux et à mettre en place des contrôles de qualité de leurs données.

« Il apparaît cependant qu’il sera difficile de finaliser les actions à mener dans les délais requis au regard des ressources techniques limitées de ces établissements », affirme Jean-Pierre Door (UMP) dans l’amendement qu’il a déposé. « Le report du délai d'application de la tarification à l'activité vise à assurer la pérennité des anciens hôpitaux locaux et à prendre en compte leurs spécificités dans le modèle de financement », ajoute-t-il.

La tarification à l'activité est le nouveau mode de financement des établissements, entré en vigueur partiellement et progressivement à l'hôpital depuis 2004. Elle prévoit la rémunération des hôpitaux à l'acte médical, alors qu'ils bénéficiaient auparavant d'une dotation budgétaire globale.

Avec la tarification à l'activité (T2A), à chaque acte hospitalier correspond désormais un code, lequel ouvre droit à un financement précis de la part de l'assurance-maladie. Pour celle-ci, le bon codage de leur activité par les établissements est donc un enjeu crucial.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...4

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... 1

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... 1

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir