Toujours davantage de cliniques déficitaires
Brève

Toujours davantage de cliniques déficitaires

18.10.2011

Le nombre de cliniques privées en déficit s'est accru l'année dernière, passant de 36 % en 2009 à 43 % en 2010, a annoncé mardi leur fédération, qui a stigmatisé les avantages de financement dont bénéficient les hôpitaux publics. « Notre secteur est pleinement touché par les distorsions de financement du système de santé, qui favorise l'hôpital public alors qu'il est de loin le moins performant » a affirmé Lamine Gharbi, président de la FHP-MCO (Fédération de l'hospitalisation privée/ Médecine Chirurgie Obstétrique). « Pour une même prestation hospitalière, les cliniques continuent d'être remboursées moins par la Sécurité sociale -26 % en moyenne- que les hôpitaux publics. On continue de punir les bons élèves et de récompenser les mauvais. C'est une situation inique qui devient de plus en plus intolérable et qui menace tout un secteur d'excellence qui représente 200 000 emplois » a poursuivi M. Gharbi, en présentant le rapport annuel de l'Observatoire économique et financier des cliniques MCO. En 2010, pour la première fois, en 20 ans, le résultat net du secteur privé MCO s'est soldé par une perte de 1,4 % du chiffre d'affaires total, contre +0,6 % en 2009. Trois quarts des établissements (75 %) se situent désormais en dessous du seuil de résultat net minimum préconisé par les experts financiers pour pouvoir investir. « Les remboursements de l'assurance maladie ne couvrent plus aujourd'hui les charges d'exploitation. Certaines opérations chirurgicales sont mêmes remboursées par la Sécu en dessous des coûts de production, comme les césariennes ou bien certaines endoscopies » a souligné le président de la FHP-MCO. La FHP-MCO regroupe quelque 600 cliniques et hôpitaux privés qui représentent 8,5 millions de séjours, 58 % de la chirurgie et environ une naissance sur trois en France.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...2

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... Commenter

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir