L’inaptitude au travail peut-être prononcée par un médecin traitant
Brève

L’inaptitude au travail peut-être prononcée par un médecin traitant

14.10.2011

Le généraliste peut désormais faire valoir l’inaptitude physique d’un salarié, même si elle n'a pas encore été constatée par le médecin du travail, selon un jugement de la Cour de cassation daté du 12 octobre. Dans cet arrêt, elle a estimé que le salarié qui présente un simple certificat médical de la part de son médecin traitant, ne se trouve pas en absence injustifiée et donc en faute. Cette jurisprudence prend donc ses distances avec une application stricte du code du travail qui ne reconnaît l'inaptitude que si elle est «constatée par le médecin du travail». Pour être valable, il n'est pas d’ailleurs pas nécessaire de produire un avis d'arrêt de travail de son médecin traitant, un simple certificat peut suffire, selon la Cour de cassation, avec mention de la durée prévisible de l'absence.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Publicité

L'Autorité de la concurrence veut revenir sur l'interdiction de publicité pour les médecins

Les médecins seront-ils un jour autorisés à faire de la pub ? Après le conseil d’État, l’Autorité de la concurrence ouvre, à son tour, la porte à cette possibilité, invoquant la jurisprudence...5

Plaidoyer pour le dosage des transaminases en routine

Dosage transaminases

« Alors que les généralistes n’hésitent pas à prescrire des glycémies, des créatininémies et des cholestérolémies dans le cadre de bilans de... 1

ECNi blanches, des premiers bugs avant le test national

Loading

Alors que les ministères de la Santé et de l’Enseignement supérieur, souhaitaient cette année faire l’impasse sur les épreuves classantes... Commenter

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... Commenter

A découvrir