Fukushima: examens médicaux pour 360 000 enfants
Brève

Fukushima: examens médicaux pour 360 000 enfants

10.10.2011

La préfecture japonaise de Fukushima, où s'est déroulé en mars le plus grave accident nucléaire depuis Tchernobyl, a démarré dimanche des examens médicaux auprès de 360.000 enfants pour vérifier si les radiations ont entraîné des problèmes de thyroïde. Beaucoup de parents avaient réclamé ce type d'examens, s'appuyant sur l'exemple de Tchernobyl en 1986. Une étude non officielle, conduite par des docteurs dans la région de Fukushima, a raporté que dix de 130 enfants examinés avaient des problèmes hormonaux et souffraient de dysfonctionnement de la glande thyroide. Les médecins ont précisé qu'à ce stade, ils ne pouvaient pas établir de lien formel entre les problèmes de santé de ces dix enfants et l'accident de Fukushima.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Centre de régulation

Affaire Musenga : « les réponses non adaptées » du SAMU ont entraîné un retard de prise en charge de 2 h 20, pointe l'IGAS

L'Inspection générale des affaires sociales (IGAS) a remis vendredi à la ministre de la Santé les résultats de sa mission d'enquête sur l'affaire Naomi Musenga, jeune femme de 22 ans décédée en...Commenter

Le renouvellement d'ordonnance, premier motif de consultation chez le généraliste

Ordonnance

Alors que les médecins font face à une demande de rendez-vous toujours plus importante et que les pouvoirs publics réfléchissent à... Commenter

HAS : des recos sans consensus sur la maladie de Lyme

Tiques

Très attendues, les nouvelles recos de la HAS sur la maladie de Lyme devaient permettre de mieux baliser la prise en charge et le parcours... 1

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir