Une personne sur quatre aura besoin dans sa vie de soins de santé mentale
Brève

Une personne sur quatre aura besoin dans sa vie de soins de santé mentale

08.10.2011

Une personne sur quatre aura besoin de soins de santé mentale à un moment ou à un autre de sa vie selon l'OMS. Le nouvel Atlas de la santé mentale de l'OMS publié à l'occasion de la prochaine Journée mondiale de la Santé mentale le 10 octobre estime que dès à présent quelque 150 millions de personnes souffrent de dépression dans le monde, 40 millions d'épilepsie tandis que 20 millions sont atteints de démence ou d'Alzheimer. Mais les moyens ne sont pas à la hauteur : "Les dépenses moyennes mondiales pour la santé mentale sont encore inférieures à 3 dollars par habitant et par an," constate l’Atlas qui précise que la plupart des pays ne consacrent que 2% des ressources du secteur de la santé aux services de santé mentale. En présentant l’ouvrage vendredi, le Dr Ala Alwan, sous-directeur général chargé des maladies non transmissibles et de la santé mentale à l'OMS a regretté que "les gouvernements ont tendance à dépenser l'essentiel de leurs maigres ressources pour la santé mentale dans les soins à long terme dans les hôpitaux psychiatriques", précisant qu’à l'heure actuelle, "près de 70% des dépenses de santé mentale vont aux institutions psychiatriques. Si les pays dépensaient davantage au niveau des soins primaires, ils pourraient atteindre davantage de gens et commencer à s'attaquer aux problèmes suffisamment tôt pour réduire les besoins en soins hospitaliers plus coûteux", a-t-il estimé. Selon l'OMS, près de la moitié de la population mondiale vit dans des pays qui ne comptent en moyenne qu'un psychiatre ou moins pour 200.000 habitants. Et de nombreux pays à revenu faible ou moyen comptent moins d'un spécialiste de santé mentale pour un million d'habitants.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...12

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir