Un Français parmi les trois lauréats du Nobel de médecine
Brève

Un Français parmi les trois lauréats du Nobel de médecine

03.10.2011

Le prix Nobel de médecine 2011 a été décerné à l'Américain Bruce Beutler, au Français Jules Hoffmann et au Canadien Ralph Steinman, pour leurs travaux sur le système immunitaire, a annoncé lundi le comité Nobel. « Les lauréats du Nobel de cette année ont révolutionné notre compréhension du système immunitaire en découvrant les principes clef de son activation » selon un communiqué du comité. Beutler et Hoffmann se partagent une moitié du prix pour leurs travaux sur le système immunitaire inné et Steinman est récompensé pour ses travaux sur le système immunitaire adaptatif.

Leurs recherches ont ouvert la voie à de nouveaux médicaments et permis de combattre des déficiences immunitaires comme l'asthme, la polyarthrite rhumatoïde et la maladie de Crohn. Bruce Beutler, 55 ans, et Jules Hoffmann, 70 ans, « ont découvert les protéines réceptrices qui reconnaissent les micro-organismes et activent le système immunitaire, première étape de la réponse immunitaire de l'organisme » explique le comité Nobel. Ralph Steinman, 68 ans, « a découvert les cellules dendritiques du système immunitaire et leur capacité unique à activer et réguler l'immunité adaptative, dernière étape de la réponse immunitaire de l'organisme au cours de laquelle les micro-organismes sont évacués du corps » ajoute le comité. Les trois lauréats recevront leur prix lors d'une cérémonie officielle à Stockholm le 10 décembre. Le prix est doté de 10 millions de couronnes soit un peu plus de 1 million d’euros à partager entre les lauréats.

Nicolas Sarkozy a salué lundi l'attribution du prix Nobel de médecine au chercheur français Jules Hoffman, une distinction qui « honore l'université de Strasbourg, le CNRS, la communauté scientifique française et notre pays tout entier ». Né au Luxembourg en 1941, le chercheur a perdu la nationalité luxembourgeoise en obtenant en 1970 la nationalité française. Il a étudié à l’Université de Strasbourg où il a obtenu son doctorat en 1969. Après un post-doc à l’Université de Marburg, il est revenu à Strasbourg où il a notamment dirigé l’Institut de biologie moléculaire et cellulaire. Il a été président de l’Académie national des sciences en 2007 et 2008.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir