Les hommes ont plus de lésions au côlon que les femmes
Brève

Les hommes ont plus de lésions au côlon que les femmes

28.09.2011

Les hommes ont davantage de lésions au côlon que les femmes à tout âge ce qui laisse penser qu'ils présentent un risque accru de cancer colorectal, selon une étude effectuée en Autriche publiée mardi aux Etats-Unis. Ces résultats devraient conduire à une révision de l'âge recommandé pour une coloscopie, actuellement à partir de 50 ans pour les hommes et les femmes, selon les auteurs de cette recherche parue dans le Journal of the American Medical Association datée du 28 septembre.Même si d'autres études ont déjà montré que les hommes courent un plus grand risque d'adénome avancé colorectal que les femmes, l'âge recommandé pour une coloscopie reste 50 ans chez les deux sexes car la fréquence du cancer du côlon ou de l'anus augmente dans la cinquantaine dans les deux groupes. L'étude a porté sur 44 350 participants dans le cadre d'un programme national de dépistage du cancer colorectal par coloscopie sur une période de quatre ans (2007 à 2010) en Autriche. Elle a été conduite par la Dr Monika Ferlitsch, de l'association autrichienne de Gastroentérologie et d'Hépatologie à Vienne. 51% du groupe était composé de femmes dont l'âge médian était de 60,7 ans et de 60,6 ans chez les hommes. Ces coloscopies ont permis la détection de polypes chez 34,4% du groupe ainsi qu'un cancer du colon (0,4%) et de l'anus (0,2%). Dans 61,4% de ces coloscopies, rien d'anormal n'a été découvert tandis que des adénomes ont été trouvés dans 19,7% du groupe. Des adénomes avancés ont été détectés chez 6,3% des personnes soumises à cet examen. La fréquence des adénomes était de 24,9% chez les hommes et de 14,8% chez les femmes. Dans le groupe des hommes de 50-54 ans, la prévalence des adénomes était de 18,5% contre 10,7% chez les femmes dans la même tranche d'âge. Mais ce taux était similaire au groupe de femmes de 65 à 69 ans (17,9%). Le taux d'adénome avancé était de 5% chez les hommes de 50 à 54 ans contre seulement 2,9% chez les femmes du même âge. Mais ces chercheurs n'ont constaté aucune différence statistique notable dans la fréquence d'adénome avancé chez les hommes de 45 à 49 ans comparativement aux femmes âgées de 55 à 59 ans. Le taux de cancers colorectaux était deux fois plus élevé chez l'ensemble des hommes du groupe comparativement aux femmes (1,5% contre 0,7%). Mais la fréquence de cancer du colon chez les femmes de 65 à 69 ans (1,2%) était similaire à celle observée chez les hommes de 55-59 ans (1,3%).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...15

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 8

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir