Les jeunes Occidentaux ont de moins en moins recours à la contraception
Brève

Les jeunes Occidentaux ont de moins en moins recours à la contraception

26.09.2011

De plus en plus de jeunes Occidentaux ont des rapports sexuels sans utiliser de moyen de contraception, selon une étude menée dans 29 pays et publiée lundi, qui montre que cette hausse est particulièrement forte en France, et dans une moindre mesure aux États-Unis et en Grande-Bretagne. S'appuyant sur de précédentes études, l'enquête montre qu'entre 2009 et 2011, le nombre de jeunes qui ont déjà eu un rapport sexuel sans contraception avec un nouveau partenaire a augmenté de 111 % en France (passant de 19 % à 40 %), 39 % aux États-Unis (de 38 % à 53 %), de 19 % en Grande-Bretagne (de 36 % à 43 %). En moyenne, 42 % des jeunes Européens interrogés en 2011 ont eu des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire, contre 36 % en 2010. En Amérique latine, la tendance est inverse : 48 % contre 56 % un an plus tôt. En Asie Pacifique, la proportion n'a augmenté que de 1 %, tandis que l'Afrique n'a pas fait l'objet d'enquête en 2010. Le nombre de jeunes ayant déjà eu des relations sexuelles sans contraceptif avec un nouveau partenaire dépasse les 50 % aux États-Unis mais aussi en Chine, en Estonie, au Kenya, en Corée du Sud, en Norvège et en Thaïlande. « Les résultats montrent que trop de jeunes manquent de connaissances sur la sexualité, n'osent pas réclamer de contraceptifs ou demander à leur partenaire d'utiliser des moyens de contraception pour les protéger d'une grossesse non désirée ou d'une maladie sexuellement transmissible » commente Jennifer Woodside, de la Fédération internationale du planning familial. En moyenne, 55 % des jeunes sondés en Europe ont eu des cours d'éducation sexuelle, contre 74 % aux États-Unis, 76 % en Asie et 78 % en Amérique latine. Les jeunes qui se disent très bien informés des moyens de contraception sont 46 % en Europe, 53 % en Amérique latine et 53 % aussi aux États-Unis, mais ils ne sont que 27 % en Afrique et 25 % en Asie pacifique.

L'enquête a été réalisée entre avril et mai 2011 par l'institut GFK pour le groupe pharmaceutique allemand Bayer auprès de plus de 6 000 personnes âgées de 15 à 24 ans (jusqu'à 30 ans dans le cas de l'Egypte). Elle est publiée à l'occasion de la journée mondiale pour la contraception, une campagne soutenue par plusieurs ONG internationales.
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Faroudja

L’Ordre ne voit pas de raison de s’opposer à la PMA pour toutes

Les positions du Conseil national de l’Ordre des médecins dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique se faisaient attendre. Le Cnom n’avait pas souhaité être auditionné par le Comité...12

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Pétition

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas... 13

Face à la pénurie de médecins, la Chine mise sur l'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Avec 12 millions de professionnels de santé pour près de 1,4 milliard d'habitants, la Chine connaît, elle aussi, une pénurie de médecins.... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir