Les jeunes Occidentaux ont de moins en moins recours à la contraception
Brève

Les jeunes Occidentaux ont de moins en moins recours à la contraception

26.09.2011

De plus en plus de jeunes Occidentaux ont des rapports sexuels sans utiliser de moyen de contraception, selon une étude menée dans 29 pays et publiée lundi, qui montre que cette hausse est particulièrement forte en France, et dans une moindre mesure aux États-Unis et en Grande-Bretagne. S'appuyant sur de précédentes études, l'enquête montre qu'entre 2009 et 2011, le nombre de jeunes qui ont déjà eu un rapport sexuel sans contraception avec un nouveau partenaire a augmenté de 111 % en France (passant de 19 % à 40 %), 39 % aux États-Unis (de 38 % à 53 %), de 19 % en Grande-Bretagne (de 36 % à 43 %). En moyenne, 42 % des jeunes Européens interrogés en 2011 ont eu des rapports sexuels non protégés avec un nouveau partenaire, contre 36 % en 2010. En Amérique latine, la tendance est inverse : 48 % contre 56 % un an plus tôt. En Asie Pacifique, la proportion n'a augmenté que de 1 %, tandis que l'Afrique n'a pas fait l'objet d'enquête en 2010. Le nombre de jeunes ayant déjà eu des relations sexuelles sans contraceptif avec un nouveau partenaire dépasse les 50 % aux États-Unis mais aussi en Chine, en Estonie, au Kenya, en Corée du Sud, en Norvège et en Thaïlande. « Les résultats montrent que trop de jeunes manquent de connaissances sur la sexualité, n'osent pas réclamer de contraceptifs ou demander à leur partenaire d'utiliser des moyens de contraception pour les protéger d'une grossesse non désirée ou d'une maladie sexuellement transmissible » commente Jennifer Woodside, de la Fédération internationale du planning familial. En moyenne, 55 % des jeunes sondés en Europe ont eu des cours d'éducation sexuelle, contre 74 % aux États-Unis, 76 % en Asie et 78 % en Amérique latine. Les jeunes qui se disent très bien informés des moyens de contraception sont 46 % en Europe, 53 % en Amérique latine et 53 % aussi aux États-Unis, mais ils ne sont que 27 % en Afrique et 25 % en Asie pacifique.

L'enquête a été réalisée entre avril et mai 2011 par l'institut GFK pour le groupe pharmaceutique allemand Bayer auprès de plus de 6 000 personnes âgées de 15 à 24 ans (jusqu'à 30 ans dans le cas de l'Egypte). Elle est publiée à l'occasion de la journée mondiale pour la contraception, une campagne soutenue par plusieurs ONG internationales.
Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Arrêt d'activité

Agacé par le départ inopiné de confrères, un généraliste réclame un encadrement plus strict de la fin d'activité

Deux poids, deux mesures pour la médecine libérale ? Le Dr Nicolas Thual, généraliste à Brehan (Morbihan), s’interroge. Dans son secteur, deux confrères ont raccroché il y a peu et deux autres s...14

Buzyn veut un tiers payant généralisable fin 2019, les médecins refusent toujours toute obligation

TPG

Le ministère de la Santé attendait la remise du rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) pour fixer le calendrier de... 1

[Vidéo] Vaccination des nourrissons : que faire en cas de refus des parents ?

Vaccination d'un nourrisson

La semaine européenne de la vaccination (du 23 au 29 avril) est l'occasion de revenir sur l'obligation vaccinale des nourrissons effective... Commenter

Prévention LA PROMOTION DE LA PRÉVENTION EN SALLE D’ATTENTE EST INEFFICACE Abonné

Salle d'attente

La salle d’attente du généraliste est logiquement un lieu idéal – puisque contextualisé – d’affichage de messages sanitaires, notamment... Commenter

Nutrition LES RÉGIMES RESTRICTIFS Abonné

Régime restictif

De plus en plus de patients se lancent dans des régimes restrictifs sans en connaître les conséquences. Nous faisons le point sur plusieurs... 1

A découvrir