Deux anciens ministres de la Santé élus au Sénat
Brève

Deux anciens ministres de la Santé élus au Sénat

25.09.2011

La socialiste Dominique Gillot, ancienne Secrétaire d’Etat à la Santé dans le gouvernement Jospin, a été élue dimanche soir au Sénat, ainsi que l’UMP Philippe Bas, ancien ministre de la Santé.

Dans le Val d’Oise, la liste d'union de la gauche est en effet arrivée en tête avec 974 voix sur les 2.131 exprimés (2.188 inscrits), permettant l'entrée au Sénat de Dominique Gillot. Proche de Martine Aubry, celle-ci fut sa secrétaire d'État à la Santé, puis celle d’Elisabeth Guigou dans le gouvernement Jospin du 28 juillet 1999 au 7 février 2001. Après le retour de Bernad Kouchner à ce poste, elle fut ensuite nommée secrétaire d'État aux personnes âgées et aux personnes handicapées.

Philippe Bas fait également son entrée au Sénat en arrivant en tête avec 755 voix dans le département de la Manche. Ancien Secrétaire général de l’Elysée, il fut, dans le gouvernement Villepin, Secrétaire d’Etat aux Personnes âgées et Handicapées et à la Famille, avant de remplacer Xavier Bertrand quelques mois en 2007 comme ministre de la Santé, lors de la nomination de ce dernier comme porte parole du candidat Sarkozy.

Dominique Gillot, comme Philippe Bas pourront se consoler au Sénat de leurs déboires électoraux aux élections législatives. Candidate à l’Assemblée Nationale en 2002, la première fut battue et ne fut pas retenue comme candidate par son parti lors des législatives suivantes en 2007. Quant à Philippe Bas, il faut candidat dans la Manche aux législatives de 2007. Mais son parachutage sucita la candidature dissidente à droite du maire d’Avranche qui le coiffa au poteau.

Enfin, un ancien ministre de la Santé, le communiste Jack Ralite, quitte le Sénat à 83 ainsi que le sénateur UMP de Boulogne Jean-Pierre Fourcade, bientôt 82 ans, dont la proposition de loi votée en juillet visait à réconcilier le corps médical avec le gouvernement.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...Commenter

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... Commenter

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 7

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir