Doutes sur l’efficacité à long terme du vaccin contre la coqueluche
Brève

Doutes sur l’efficacité à long terme du vaccin contre la coqueluche

20.09.2011

Le vaccin contre la coqueluche, administré aux jeunes enfants, perdrait son efficacité après trois ans, selon une étude américaine publiée lundi 19 septembre. Une épidémie de coqueluche qui a tué onze nourrissons et affecté plus de 8.000 personnes, l’année dernière, dans le comté de Marin, en Californie, est à l’origine de cette étude menée sur 15 000 enfants. Son principal auteur, le Dr David Witt du Kaiser Permanente Medical Center de San Rafael, a affirmé que: "la plus grande partie des enfants touchés par l'épidémie étaient vaccinés et avaient de huit à douze ans: cette vulnérabilité correspondait à une période de trois ans et plus depuis la dernière dose de rappel du vaccin", a précisé l'infectiologue. Ces enfants avaient ainsi jusqu'à vingt fois plus de probabilités d'être infectés que ceux dont le dernier rappel de vaccination était plus récent, a-t-il estimé, soulignant que ces résultats devaient encore être confirmés par des recherches plus étendues.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Secret médical : un assureur lui réclame des infos après un décès, le généraliste lui rappelle la loi

Jusqu'où iront les assurances pour obtenir des informations confidentielles sur leurs assurés ? Le Dr Adrian Combot, généraliste à Lannilis (Finistère), se bat depuis plusieurs semaines avec la...Commenter

Le tétanos a tué 8 personnes en France entre 2012 et 2017

Tétanos

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) revient sur les cas de tétanos en France entre 2012 et 2017. Il indique que 35 cas ont été... Commenter

Grippe : la moitié des professionnels de santé ne sont pas vaccinés, les généralistes sauvent l’honneur

Vaccination grippe

Ces chiffres ne vont pas faire plaisir à la ministre de la Santé. D’après l’enquête Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH)... Commenter

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir