Soupçonné d’euthanasie, l’urgentiste de Bayonne reste libre
Brève

Soupçonné d’euthanasie, l’urgentiste de Bayonne reste libre

13.09.2011

Soupçonné d'avoir abrégé la vie de sept patients âgés, l'urgentiste de Bayonne, Nicolas Bonnemaison a été laissé en liberté mardi par la cour d'appel de Pau, qui a estimé que le trouble à l'ordre public dans cette affaire provenait surtout du « retentissement médiatique ». La chambre de l'instruction a décidé de le laisser libre sous contrôle judiciaire, dans les conditions actuelles : interdiction d'exercer la médecine, de prendre contact avec des collègues ou avec les familles des personnes décédées, et de résider dans les Pyrénées-Atlantiques. Dans leurs attendus, les magistrats relèvent que le médecin, mis en examen pour « empoisonnements sur personnes particulièrement vulnérables », a bien respecté ses obligations jusqu'à présent, et qu'aucune famille n'a porté plainte. Les agissements qu'on lui reproche « ont seulement engendré un débat public sur la question délicate de l'euthanasie », « débats légitimes qui ressurgissent régulièrement à l'occasion d'affaires judiciaires semblables », observent les magistrats. Le parquet général de Pau a cinq jours pour se pourvoir en cassation. Le Dr Bonnemaison a été mis en examen le 12 août à Bayonne, après le décès suspect de quatre patients, et le parquet de Bayonne a lancé des investigations sur trois nouveaux cas la semaine dernière. L'ordre des médecins des Pyrénées-Atlantiques a refusé de porter plainte, contre l'avis de son président, Marc Renoux, qui a démissionné. Mais le bureau du Conseil national de l'Ordre des médecins devrait formellement porter plainte contre le médecin mercredi.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le maire de Bourges veut obliger les nouveaux médecins à s'installer trois ans dans les déserts

Voilà qui ne devrait pas plaire aux partisans de la liberté d'installation. Dans une lettre ouverte au président de la République, le maire de Bourges Pascal Blanc (MR), demande à Emmanuel Macron d...17

Un généraliste mayennais condamné à rembourser 150 000 euros, après avoir escroqué des patients

Lecteur de carte vitale

Deux ans d’emprisonnement avec sursis, une privation de droits civiques et civils et l’obligation de rembourser les victimes : la sanction... 13

Dans la Drôme, un centre de santé intercommunal drague des internes... deux ans avant son ouverture

.

L'intercommunalité Porte de Drômardèche, située à la frontière nord des deux départements, ouvrira son centre de santé en 2020. Il s'agit... Commenter

Dermatologie PEAU, SOLEIL ET CHALEUR Abonné

Photodermatose

Prédisposition aux cancers, vieillissement cutané et ophtalmique, boutons de chaleur, lucite, aggravation d’une acné… la peau justifie... Commenter

Dermatologie GALE : IVERMECTINE OU PERMÉTHRINE ? Abonné

Gale

Une récente revue Cochrane (1) a évalué l’efficacité et la sécurité de la perméthrine topique et de l’ivermectine topique ou systémique... 2

A découvrir