Un député propose une prime aux consultations sans ordonnance
Brève

Un député propose une prime aux consultations sans ordonnance

12.09.2011

Au lendemain du rapport de la Cour des Comptes sur la sécurité sociale, les élus rivalisent d’initatives pour faire baisser la consommation de médicaments. Ainsi du député UMP de l'Hérault et professeur de chirurgie, Jacques Domergue, qui suggère comme piste d'économies de «récompenser» les médecins dont les consultations ne débouchent pas sur une prescription. Le député réclame une réflexion avec l'ensemble des acteurs pour encourager de telles pratiques. «En raison principalement d'une surcharge de travail, un certain nombre de médecins peuvent avoir la tentation de prescriptions systématiques alors qu'un dialogue plus approfondi dans le cadre d'une consultation plus longue avec les patients permettrait certainement de réduire de façon significative le nombre de prescriptions stériles (médicaments, biologie, radiologie, transports...)», juge cet élu.

De son côté, le rapporteur du budget de la Sécurité sociale à l'Assemblée, Yves Bur (UMP), réclame le déremboursement des médicaments à l'efficacité insuffisante. la proposition vise notamment la classe de ceux qui sont remboursés à 15%. «Je crois que Xavier Bertrand avait évoqué cette piste, maintenant, passons aux actes!», a ajouté M. Bur, à quelques semaines de l'examen au Parlement du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2012.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...16

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir