Choix de spécialités des internes: le site internet déjà en surchauffe
Brève

Choix de spécialités des internes: le site internet déjà en surchauffe

12.09.2011

Depuis lundi matin, les internes ont commencé à faire leur choix de spécialités par ordre de classement. Une procédure qui se déroule pour la première fois de manière virtuelle sur le site internet du centre national de gestion (CNG) et non plus dans l’amphi de garnison de Lognes. Cette promotion d’étudiants en médecin avait déjà fait les frais de deux annulations de la même épreuve des ECN. Ils doivent désormais s’armer de patience pour être fixés sur leur spécialité et leur lieu d’affectation. En théorie, les derniers reçus aux épreuves classantes nationales (ECN) sont censés avoir fini de choisir leur affectation d’ici au 20 septembre. Selon le SNJMG (Syndicat national des jeunes généralistes) à 17 heures, seuls 360 étudiants avaient pu exprimer leur choix alors que la procédure prévoyait de valider 600 choix par demi-journée. « Malgré les mises en garde faites à l'occasion des déboires du mois d'août, les étudiants doivent faire face à des problèmes de connexion et de bas débit suite à la surchauffe du site Internet officiel » regrette le SNJMG.

De son côté, l’ISNAR, le syndicat des internes de médecine générale, « s’inquiète beaucoup de l’augmentation de la taille des promotions dans certaines subdivisions, parfois déjà submergées » car « l’afflux de nouveaux internes sature par endroits les capacités de formation ». Dans des villes comme Caen, Bordeaux, Lille, Nantes, Besançon, Clermont-Ferrand ou encore Rennes, « les internes classés en fin de promotion n’auront probablement pas la possibilité de réaliser leur maquette de formation dans les trois ans impartis, et ce faute de stages formateurs et validants » met en garde l’ISNAR.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les médecins s'inquiètent que les pharmaciens soient autorisés à prescrire des médicaments

Les pharmaciens d'officine seront-ils bientôt habilités à délivrer certains médicaments à la place du généraliste ? L'examen du Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) se...28

Non la médecine libérale n'est pas morte : la Carmf réplique à Jean-Paul Delevoye

.

La Caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) n'a pas apprécié d'entendre Jean Paul Delevoye, Haut-Commissaire à la réforme... 3

La nomination au Conseil d'Etat du Pr Yves Lévy, époux d'Agnès Buzyn, fait polémique

.

Le Pr Yves Lévy, époux de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, vient de quitter officiellement la présidence de l'Inserm. Le 12 octobre, il... 2

Pédiatrie L'ENFANT ET LES ÉCRANS Abonné

Enfant ecran

Les médecins ont un rôle important de conseil auprès des parents quant à l'utilisation et à la vigilance face aux éventuels effets négatifs... Commenter

Thérapeutique PRESCRIRE OU NON DES STATINES CHEZ LE SUJET ÂGÉ Abonné

personne age

Ce travail espagnol publié dans le BMJ soulève un problème quotidien de l’initiation d’une statine chez un sujet âgé en prévention... Commenter

A découvrir