Mutuelles : les spécialistes de l’Umespe inquiets pour le secteur optionnel
Brève

Mutuelles : les spécialistes de l’Umespe inquiets pour le secteur optionnel

31.08.2011

Avec la taxation des mutuelles, les médecins spécialistes de la CSMF sont inquiets pour l’avenir du secteur optionnel. L’Umespe souhaite que Xavier Bertrand obtienne de François Fillon, de revenir sur l'alourdissement de la taxation des complémentaires santé, récemment décidée par le gouvernement pour cause de rigueur budgétaire. «Atterré» par cette mesure, le chef de file des spécialistes de l’Umespe, Jean-François Rey estime que le projet gouvernemental de doubler la taxation des contrats santé «responsables» est contradictoire avec la convention médicale signée fin juillet et met en péril le financement du nouveau secteur optionnel censé encadrer les dépassements d'honoraires des médecins de bloc opératoire. Les complémentaires santé (mutuelles, institutions de prévoyance, assurances privées) qui participaient aux négociations, étaient supposées prendre en charge les dépassements d'honoraires régulés. Mais elles réservaient leur réponse à la fin septembre, craignant notamment des mesures de taxation de la part du gouvernement...

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Assistants : 100 généralistes disent non à « l'abattage » et proposent des pistes pour libérer du temps médical

La dernière séance de négociation conventionnelle sur les assistants médicaux a été la goutte de trop dans un vase déjà bien rempli. Une centaine de médecins généralistes a signé hier soir une...6

L’ANSM alerte sur les risques de deux anabolisants et brûleurs de graisse vendus sur Internet

corps

L’ANSM a identifié la présence de substances non autorisées et dangereuses pour la santé, le clenbutérol et le stanozolol, dans les... 1

400 généralistes salariés bientôt recrutés dans les déserts : pourquoi ReAGJIR y croit

Image d'illustration

Le recrutement des 400 postes de médecins généralistes dans les hôpitaux de proximité annoncé en septembre par le président de la... 1

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir