Vaccin pandémique : pas d'augmentation notable de syndrome de Guillain-Barré
Brève

Vaccin pandémique : pas d'augmentation notable de syndrome de Guillain-Barré

17.08.2011

Les vaccins avec adjuvants utilisés en 2009 contre la grippe pandémique n'ont pas entraîné une augmentation substantielle du risque de syndrome de Guillain-Barré, selon une étude européenne publiée en juillet dans le British Medical Journal (BMJ). L'association entre la vaccination antigrippale et la survenue d'un syndrome de Guillain-Barré a été évoquée pour la première fois en 1976 aux Etats-Unis, conduisant à l'interruption de la campagne vaccinale. Le risque attribuable à la vaccination avait été estimé à environ 1 cas de Guillain-Barré pour 100 000 vaccinés. Depuis, plusieurs études sur la vaccination contre la grippe saisonnière ont été conduites, ne montrant pas d'association avec le syndrome de Guillain-Barré ou seulement un risque très faible. L'étude publiée mercredi, financée par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), a été menée par un consortium de chercheurs européens sur une population de 50 millions de personnes dans cinq pays ayant utilisé des vaccins pandémiques avec adjuvant (Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni, Danemark, France). Les chercheurs ont mis en correspondance un total de 104 cas de Guillain-Barré avec un échantillon de personnes ne présentant pas le syndrome et n'ont pas trouvé d'association entre la maladie et la vaccination. Ils soulignent toutefois qu'ils n'ont pas pu exclure la possibilité d'une faible augmentation du risque. Ils estiment cependant ce risque inférieur à trois cas de syndrome de Guillain-Barré par million de personnes vaccinées. « Cette étude confirme que les vaccins adjuvantés contre la grippe pandémique A(H1N1) n'ont pas accru le risque de syndrome Guillain-Barré de façon substantielle, voire pas du tout » ont-ils conclu.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir