Iatrogénie: ce que vous devez dire à vos patients
Brève

Iatrogénie: ce que vous devez dire à vos patients

10.08.2011

Chaque jour en France, au moins un millier de patients sont victimes d’un effet indésirable grave lié au soin. Pour faciliter le dialogue médecin-patient dans ces situations difficiles, et améliorer l’annonce du dommage aux victimes, la HAS met à disposition des praticiens un guide dédié. Issu d’une réflexion commune entre l’institution, des représentants d’usagers et des professionnels de santé, ce document « a pour ambition de donner des repères et des conseils de bon sens qui ne sont plus toujours évidents dans une situation émotionnellement difficile à gérer » indique la HAS. Destiné à tous les professionnels de santé quel que soit leur mode d’exercice, il distingue trois étapes clefs autour de l’annonce d’un dommage lié au soin : la préparation, l’annonce proprement dite et le suivi ultérieur du patient.

Parallèlement à la mise à disposition de ce guide, la HAS incite les établissements de santé à « s’investir sur le sujet » et préconise aux pouvoirs publics « la mise en place de modules de formation initiale et continue sur cette question ».

En application de l’article L. 1142-4 du Code de la santé publique, l’annonce d’un dommage associé aux soins est un impératif et doit être fait au maximum dans les 15 jours suivant sa découverte. « Or force est de constater que l’obligation légale est peu respectée » reconnaît le Dr Cédric Grouchka, membre du collège de la HAS.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...12

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir