Autisme : consultation publique jusqu’au 9 septembre
Brève

Autisme : consultation publique jusqu’au 9 septembre

05.08.2011

La Haute Autorité de Santé a ouvert une consultation publique via internet sur une version préliminaire de recommandations de bonne pratique de l'accompagnement et du suivi de l'autisme. La HAS et l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (Anesm) élaborent actuellement des « recommandations de bonne pratique sur les interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l'enfant et l'adolescent avec autisme ou troubles envahissants du développement ». Dans cette perspective, elles souhaitent recueillir l'avis des divers organismes, institutions et associations impliqués dans le suivi et l'accompagnement de l'autisme. Les acteurs impliqués ont ainsi jusqu'au 9 septembre pour commenter le document préparatoire en répondant à un questionnaire via internet. Le document préparatoire souligne notamment la nécessité d'une offre de services thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques diversifiée, pour que les interventions soient adaptées « aux besoins singuliers de chaque enfant/adolescent ». « Dans l'état actuel des connaissances, aucune approche éducative ou thérapeutique ne peut prétendre restaurer un fonctionnement normal, ni même améliorer le fonctionnement et la participation de la totalité des enfants/adolescents avec troubles envahissants du développement » indique-t-il. Le document recommande aux parents « d'être particulièrement prudents vis-à-vis d'interventions présentées, par des professionnels ou des associations, soit comme une intervention exclusive, soit comme une intervention permettant de supprimer complètement les manifestations des troubles envahissants du développement, voire de guérir totalement leur enfant ». Un enfant sur 150 est concerné par un trouble envahissant du développement, dont l'autisme est une catégorie, selon un rapport de la HAS publié en mars 2010.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Désert médical

Plan santé : un « rendez-vous manqué » contre les déserts, selon les maires des petites villes

Le plan santé annoncé mardi par Emmanuel Macron a divisé les médecins. Les 54 mesures de cette refonte du système de santé rendent pour le moins sceptiques les élus des petites villes. « Cette...10

Les jeunes médecins saluent la fin du numerus clausus et des ECNi, trop théoriques

QCM

Le volet formation du Plan Ma santé 2022, présenté par Agnès Buzyn et la ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal ce mardi,... 2

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 9

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir