3ème PNNS: la lutte contre l’obésité en priorité
Brève

3ème PNNS: la lutte contre l’obésité en priorité

03.08.2011

Le 3e Programme national nutrition santé (PNNS) présenté fin juillet ciblera tout particulièrement les personnes en vulnérabilité sociale, les plus touchées, et s'articulera avec le Plan obésité (2010-2013), voulu par le président Sarkozy. La France compte plus de 20 millions de personnes en surpoids ou obèses, dont 6,5 millions d'obèses parmi les adultes, selon la dernière enquête ObEpi (2009). Initié en 2001 et prolongé en 2006, le PNNS s’engage dans une 3ème phase (2011-2015). Il prévoit de développer des actions d'éducation et d'information spécifiques (sensibilisation des personnels des caisses d'allocations familiales...) et de favoriser l'accessibilité à des aliments de bonne qualité nutritionnelle (mobilisation des invendus pour l'aide alimentaire, généralisation de la distribution de fruits à l'école...). Il vise aussi à augmenter le niveau d'activité physique pour tous, y compris les populations en situation de handicap, défavorisées ou âgées. Le PNNS poursuivra par ailleurs ses objectifs de diversification alimentaire (augmentation des fruits et légumes, des féculents, diminution des graisses, du sel), de lutte contre les carences en calcium, en folates, notamment chez les femmes enceintes et de promotion de l'allaitement maternel...

Comme le PNNS, le Plan obésité s'attache à faire face aux situations de vulnérabilité : obèses avec maladies rares, handicaps sociaux, psychologiques, physiques... Il prévoit aussi d'agir contre «la communication trompeuse et éventuellement dangereuse» pour des dispositifs miracles censés faire perdre des kilos. A l'opposé, le PNNS met par ailleurs l'accent sur le dépistage et la prise en charge de la dénutrition, notamment au sein des populations âgée ou hospitalisée. Dotés d'un budget total de 210 millions d'euros, PNNS et Plan obésité comportent une déclinaison spécifique pour les départements ultramarins.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... Commenter

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir