Une campagne pédagogique pour se protéger du soleil
Brève

Une campagne pédagogique pour se protéger du soleil

28.07.2011

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) lance une nouvelle campagne sur les risques solaires, avec l'aide d'un petit personnage, le «Professeur Pourquoi». La campagne se décline en quatre spots radio diffusés durant l'été sur les radios classiques et d'autoroute, ainsi que quatre annonces relayées dans la presse parentale, TV, féminine et santé. Le «Professeur Pourquoi» est chargé d'apporter «des réponses simples et faciles à retenir» aux questions que l'on peut se poser sur la protection solaire et ses quatre gestes essentiels : porter chapeau, lunettes de soleil et vêtements légers et couvrants, appliquer de la crème régulièrement, éviter de s'exposer entre 12h00 et 16h00, protéger davantage les enfants. La campagne s'appuie sur un dispositif de partenariat (messages de prévention pendant la météo des plages) et des actions de proximité (tournée des plages, animations dans les clubs de vacances...).

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite cabinet éphémère Pontarlier

Déjà 2 000 consultations et une visite de délégation ministérielle pour le cabinet éphémère de Pontarlier

Déjà 2 000 consultations pour le cabinet éphémère de Pontarlier depuis son ouverture le 5 octobre dernier ! L'établissement, où cinq généralistes (trois en activité dans la région et deux retraités...5

Les jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négo sur la télémédecine

.

Les représentants de jeunes médecins participeront bien à la prochaine séance de négociation conventionnelle sur la télémédecine. D'après... Commenter

Les médecins satisfaits de leur travail mais pas de leurs conditions de travail

Smileys

Les médecins ont la sinistrose ? Pas si sûr, d’après le dernier baromètre santé Odoxa et MNH Group réalisé auprès de 434 médecins libéraux... 2

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir