Les hémostatiques chirurgicaux, seulement en dernier recours
Brève

Les hémostatiques chirurgicaux, seulement en dernier recours

25.07.2011

Les hémostatiques chirurgicaux doivent être utilisés en dernière intention, recommande la HAS. C’est à dire, uniquement en complément de techniques conventionnelles (compression, les sutures, les ligatures ou encore l’électrocoagulation) lorsque ces dernières sont insuffisantes. Ils ne doivent pas être utilisés en l’absence de saignement identifié, ni à la place des méthodes conventionnelles, ni de façon systématique. Plus de 18 produits ont le statut d’hémostatique chirurgical, avec un mode d’action et des formes très diverses ( dispositifs médicaux, médicaments dérivés du sang…).

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
ordonnance

1 476 comprimés d'anxiolytiques délivrés en 15 jours : un généraliste dénonce les failles des ordonnances sécurisées

Pour le Dr André Linka, généraliste à Istres, c’est l’ineptie de trop. Le médecin a envoyé en juin une lettre ouverte à Agnès Buzyn, au patron de l'Assurance-maladie Nicolas Revel, à l'Ordre des...11

Encéphalite à tiques : rupture de stock des vaccins pour enfants

encéphalite à tiques

L'unique vaccin pour prévenir les encéphalites à tiques chez l'enfant, recommandé pour certains voyages, est en rupture de stock jusqu'à... Commenter

Grippe : une couverture vaccinale d'environ 20% chez le personnel en Ehpad

Ehpad

En 2010, la mise en place d'un dispositif de surveillance spécifique de la grippe dans des établissements d'hébergement pour personnes... 2

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir