Vaccin pandémique : pas d'augmentation notable de syndrome de Guillain-Barré
Brève

Vaccin pandémique : pas d'augmentation notable de syndrome de Guillain-Barré

13.07.2011

Les vaccins avec adjuvants utilisés en 2009 contre la grippe pandémique n'ont pas entraîné une augmentation substantielle du risque de syndrome de Guillain-Barré, selon une étude européenne publiée mercredi dans le British Medical Journal (BMJ). L'association entre la vaccination antigrippale et la survenue d'un syndrome de Guillain-Barré a été évoquée pour la première fois en 1976 aux Etats-Unis, conduisant à l'interruption de la campagne vaccinale. Le risque attribuable à la vaccination avait été estimé à environ 1 cas de Guillain-Barré pour 100 000 vaccinés. Depuis, plusieurs études sur la vaccination contre la grippe saisonnière ont été conduites, ne montrant pas d'association avec le syndrome de Guillain-Barré ou seulement un risque très faible. L'étude publiée mercredi, financée par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), a été menée par un consortium de chercheurs européens sur une population de 50 millions de personnes dans cinq pays ayant utilisé des vaccins pandémiques avec adjuvant (Pays-Bas, Suède, Royaume-Uni, Danemark, France). Les chercheurs ont mis en correspondance un total de 104 cas de Guillain-Barré avec un échantillon de personnes ne présentant pas le syndrome et n'ont pas trouvé d'association entre la maladie et la vaccination. Ils soulignent toutefois qu'ils n'ont pas pu exclure la possibilité d'une faible augmentation du risque. Ils estiment cependant ce risque inférieur à trois cas de syndrome de Guillain-Barré par million de personnes vaccinées. « Cette étude confirme que les vaccins adjuvantés contre la grippe pandémique A(H1N1) n'ont pas accru le risque de syndrome Guillain-Barré de façon substantielle, voire pas du tout » ont-ils conclu.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Secret médical : un assureur lui réclame des infos après un décès, le généraliste lui rappelle la loi

Jusqu'où iront les assurances pour obtenir des informations confidentielles sur leurs assurés ? Le Dr Adrian Combot, généraliste à Lannilis (Finistère), se bat depuis plusieurs semaines avec la...Commenter

Le tétanos a tué 8 personnes en France entre 2012 et 2017

Tétanos

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) revient sur les cas de tétanos en France entre 2012 et 2017. Il indique que 35 cas ont été... Commenter

Grippe : la moitié des professionnels de santé ne sont pas vaccinés, les généralistes sauvent l’honneur

Vaccination grippe

Ces chiffres ne vont pas faire plaisir à la ministre de la Santé. D’après l’enquête Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH)... Commenter

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir