USA : les hommes meurent plus de cancer que les femmes
Brève

USA : les hommes meurent plus de cancer que les femmes

13.07.2011

La mortalité résultant du cancer est plus élevée chez les hommes que chez les femmes aux États-Unis, selon une étude épidémiologique publiée mardi. « Les hommes ont un risque plus grand de décéder d'un cancer que les femmes dans une majorité de types de tumeurs cancéreuses » précise le Dr Michaël Cook, chercheur à l'Institut national américain du cancer (NCI), principal auteur de cette recherche parue dans la revue spécialisée américaine Cancer Epidemiology, Biomarkers & Prevention. Pour cette étude, son équipe a analysé les taux de survie à cinq ans, selon le sexe et l'âge, sur 36 types différents de cancers, afin de déterminer si la mortalité et la survie différaient entre les hommes et les femmes. Les résultats montrent que la plus grande différence de mortalité entre les deux sexes concerne le cancer de la lèvre (5,51 hommes en meurent pour une femme), suivi du cancer du larynx (5,37 hommes pour une femme), de l'hypopharynx (4,47 hommes pour une femme), de l'oesophage (4,08 hommes pour une femme) et de la vessie (3,36 hommes pour une femme). La même tendance est observée sur les cancers présentant les risques les plus élevés de mortalité. Ainsi le cancer du poumon et des bronches tue 2,31 hommes pour une femme qui en décède. Le ratio de mortalité pour le cancer colo-rectal est de 1,42 homme contre une femme, pour le cancer du pancréas de 1,37 contre une, pour la leucémie de 1,75 contre une et pour le cancer du foie de 2,23 hommes contre une femme. Dans leur analyse des taux comparatifs de survie entre hommes et femmes, ces chercheurs ont ajusté leurs données en fonction de l'âge, de l'année du diagnostic et de l'avancement de la tumeur. Selon les auteurs de cette étude, il est difficile de pointer du doigt une cause particulière expliquant ces différences entre hommes et femmes.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
vaccins

Vaccination et aluminium, un article du Parisien sème le doute

Bombe à retardement ou pétard mouillé ? Dans son édition d’aujourd’hui le Parisien dévoile les conclusions « d’un rapport sérieux et inédit bouclé en mars mais jamais rendu public » sur la toxicité...Commenter

Saône-et-Loire : top départ pour le premier Centre départemental de santé qui recrute 30 généralistes salariés

.

C'est une première en France. La Saône-et-Loire a présenté ce mercredi lors de son assemblée départmentale la création de son Centre... Commenter

30 minutes d'activité physique évite un décès sur 12 !

sport

Un article du Lancet venant de paraître, indique qu’un décès sur 12 pourrait être évité, avec 30 minutes d’activité physique pratiquée cinq... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir