La Pologne tentée par l’interdiction de l’IVG
Brève

La Pologne tentée par l’interdiction de l’IVG

01.07.2011

Alors que la Pologne possède actuellement une des lois les plus restrictives en la matière en Europ, le parlement polonais pourrait adopter un projet de loi interdisant complètement l'avortement. Déposé au parlement par des mouvements anti-IVG, le projet de loi a recueilli en sa faveur 450.000 signatures de citoyens. Il est soutenu par l'opposition conservatrice, mais également par une partie de la droite libérale au pouvoir. A l'issue d'un vote, le projet a été renvoyé pour travaux en commission parlementaire. L'IVG n'est actuellement autorisée en Pologne qu'en cas de viol, d'inceste et de danger pour la vie ou la santé de la mère, ainsi qu'en cas de malformation irréversible du foetus. L'avortement illégal est passible de deux ans de prison, pour toute personne qui le pratique. La femme elle-même n'est pas poursuivie.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les centres de santé ne veulent pas tomber sous la coupe des cliniques privées

Pour les centres de santé, la rentrée n'amène pas de répit. Alors que les responsables du secteur ont bataillé au printemps dernier pour éviter que la création de nouvelles structures ne soient...2

Les femmes boudent la pilule... mais pas la contraception

Contraception

Même si en 2016, la pilule reste la méthode contraceptive la plus utilisée (36,5%), son utilisation a diminué, avec une baisse de 3,1... Commenter

Les changements au travail, mauvais pour la santé des salariés

.

Les changements au travail peuvent avoir un impact sur la santé mentale des salariés, selon une étude du ministère du Travail publiée... Commenter

Allergologie LE TRAITEMENT DE PREMIÈRE INTENTION DE L’ANAPHYLAXIE Abonné

.

Les dernières recommandations françaises et américaines sur l'anaphylaxie relèguent au second plan les anti-H1, les corticoïdes et les B2CA... 4

Diabète SE PIQUER LES DOIGTS : POUR QUOI FAIRE ? Abonné

.

Chez le diabétique de type 2, le ratio bénéfice/risque de l'autosurveillance glycémique est défavorable. Une nouvelle étude qui conforte... Commenter

A découvrir