PDS: relaxe pour le généraliste lorientais qui ne s'était pas déplacé
Brève

PDS: relaxe pour le généraliste lorientais qui ne s'était pas déplacé

29.06.2011

Le tribunal correctionnel de Lorient a relaxé jeudi un médecin généraliste, accusé de non-assistance à personne à danger pour avoir refusé de se déplacer au chevet d'un patient victime d'une allergie, et qui était mort quelques heures après. À l'audience, le parquet avait expliqué qu'il y avait eu erreur de diagnostic, mais pas infraction intentionnelle, une argumentation suivie par le tribunal. Le 5 avril 2007, la victime, un policier de Lorient demeurant à Cleguer dans le Morbihan, avait absorbé deux comprimés d'amoxycilline, médicament prescrit par son dentiste qui devait lui arracher une dent le lendemain. Quelques minutes après, il était pris de démangeaisons violentes, avant que son état n'empire, avec des vomissements et des diarrhées, et qu'il ne finisse par s'étouffer quatre heures plus tard, victime d'un œdème de Quincke. Appelé à plusieurs reprises par la compagne du policier, le médecin traitant avait refusé de se déplacer chez son patient, demeurant à 13 kilomètres de son cabinet. « Je n’ai pas jugé l’affaire urgente, pas évalué le risque vital, a-t-il expliqué à l'audience. J'ai pensé à une réaction allergique, il n'avait pas de problèmes respiratoires » Aucun autre médecin alentour n'avait accepté de se déplacer, pas plus que le SAMU, expliquant à la compagne qu'il n'intervenait pas à domicile sur le secteur, et invitant à appeler SOS Médecins, ou à se rendre aux urgences de l'hôpital le plus proche.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

ECN : 94% des postes en médecine générale pourvus, l’Ile-de-France boudée

Désormais organisé en plusieurs étapes et de façon virtuelle, l’amphi de garnison des ECNi est arrivé à son terme aujourd’hui. Tous les futurs internes ont donc choisi leur discipline et leur lieu...2

Pilules C3G et C4G : la justice classe l'affaire

.

Le parquet de Paris a classé l'enquête ouverte fin 2012 sur les pilules C3G et C4G accusées de favoriser des thromboses veineuses. Au terme... Commenter

Alzheimer : deux tiers des Français ne sauraient pas qui consulter

.

Alzheimer arrive en deuxième position des maladies qui font le plus peur aux Français (20% des réponses), derrière le cancer (38%) et à... Commenter

Dermatologie LE PSEUDO-XANTHOME ELASTIQUE Abonné

pseudo-xanthome

Certaines pathologies héréditaires induisent une altération du tissu élastique. Compte tenu des conséquences au niveau de différents... Commenter

Médecine du sport LE CERTIFICAT DE NON CONTRE-INDICATION AU SPORT EN 2017 Abonné

certificat sportif

Jusqu’à présent, l’obtention d’une licence sportive était conditionnée par la rédaction d’un certificat médical annuel de non... Commenter

A découvrir