PDS: relaxe pour le généraliste lorientais qui ne s'était pas déplacé
Brève

PDS: relaxe pour le généraliste lorientais qui ne s'était pas déplacé

29.06.2011

Le tribunal correctionnel de Lorient a relaxé jeudi un médecin généraliste, accusé de non-assistance à personne à danger pour avoir refusé de se déplacer au chevet d'un patient victime d'une allergie, et qui était mort quelques heures après. À l'audience, le parquet avait expliqué qu'il y avait eu erreur de diagnostic, mais pas infraction intentionnelle, une argumentation suivie par le tribunal. Le 5 avril 2007, la victime, un policier de Lorient demeurant à Cleguer dans le Morbihan, avait absorbé deux comprimés d'amoxycilline, médicament prescrit par son dentiste qui devait lui arracher une dent le lendemain. Quelques minutes après, il était pris de démangeaisons violentes, avant que son état n'empire, avec des vomissements et des diarrhées, et qu'il ne finisse par s'étouffer quatre heures plus tard, victime d'un œdème de Quincke. Appelé à plusieurs reprises par la compagne du policier, le médecin traitant avait refusé de se déplacer chez son patient, demeurant à 13 kilomètres de son cabinet. « Je n’ai pas jugé l’affaire urgente, pas évalué le risque vital, a-t-il expliqué à l'audience. J'ai pensé à une réaction allergique, il n'avait pas de problèmes respiratoires » Aucun autre médecin alentour n'avait accepté de se déplacer, pas plus que le SAMU, expliquant à la compagne qu'il n'intervenait pas à domicile sur le secteur, et invitant à appeler SOS Médecins, ou à se rendre aux urgences de l'hôpital le plus proche.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

« Je rembourse mon CESP pour m'installer où je veux », un généraliste déçu des bourses à l'installation

Manque d'accompagnement, changements de cartographie en cours de cursus, frustrations à l'installation… Il y a tout juste une semaine le syndicat d'internes Isnar-IMG, présentait lors de son...9

Prévention, nouvelles fiches repères, télétravail... les pistes pour éviter l'envolée des IJ

.

Dans un rapport remis mercredi au Premier ministre, trois experts font neuf constats et vingt propositions pour endiguer l'envolée des... 2

Deux fois plus d'intoxications aux opioïdes en dix ans, alerte l'ANSM 

ANSM

En France, en 10 ans, la consommation des antalgiques opioïdes a augmenté, constate l'Agence nationale de sécurité du médicament et des... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir