La méditation transcendentale pour prévenir les attaques cardiaques
Brève

La méditation transcendentale pour prévenir les attaques cardiaques

28.06.2011

La méditation transcendantale, technique de diminution du stress, réduit de 47% le risque d'attaques mortelles et non-mortelles chez les cardiaques, selon une étude clinique publiée dans l'édition en ligne des Archives of Internal Medicine. Cette étude a été menée pendant neuf ans auprès de 201 Noirs américains des deux sexes, d'une moyenne d'âge de 59 ans et souffrant d'un rétrécissement des artères coronaires. La moitié, sélectionnée au hasard, a pratiqué les techniques de la méditation transcendantale tandis que l'autre moitié, le groupe témoin, a suivi des sessions d'informations traditionnelles sur les bienfaits pour le coeur d'une meilleure hygiène alimentaire et de l'exercice physique. Les résultats tendent à démontrer les effets produits par les techniques de méditation sur les maladies cardiovasculaires, selon le Dr Robert Schneider, directeur de l'Institut de médecine naturelle et de prévention à la Maharishi University of Management (MUM) à Fairfield (Iowa, centre). «Ces effets sont aussi importants, voire plus importants que ceux produits par les principales catégories de traitements des maladies cardiovasculaires», souligne le médecin, co-auteur de l'étude, dans un communiqué. «Cependant, les participants étaient déjà soignés avec des anti-cholestérols et des antihypertenseurs avant de commencer cette expérience, ce qui fait que les effets de la méditation transcendantale sont venus les compléter», ajoute le Dr Schneider. Pour le Dr Theodore Kotchen, professeur de médecine à l'Université du Wisconsin (nord), et principal co-auteur de l'étude, «la méditation doit être considérée comme un complément et non comme un substitut aux traitements médicaux prescrits pour les maladies cardiovasculaires».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Bernard Jomier

Bernard Jomier, un généraliste sur les bancs du Sénat

« Ce sera sans doute mon activité la plus compliquée à arrêter. » Bien que devenu sénateur en septembre dernier, Bernard Jomier voulait absolument continuer à exercer en tant que généraliste. Il a...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Santé des LGBT+ : de l'importance d'être un généraliste friendly

Gay pride

De nombreux patients LGBT+ (lesbiennes, gay, bisexuels et trans...), par peur de leur jugement, n’évoquent pas leurs orientations sexuelles... Commenter

Zoom en vidéo [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients

Zoom en vidéo - [VIDEO] L’importance de prendre en compte l’orientation sexuelle de ses patients-0

Pour la première fois en 2018, le Congrès de Médecine Générale consacrait une plénière à la spécificité du soin pour les personnes LGBTI... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir