E.coli: cinq personnes hospitalisées à Bordeaux
Brève

E.coli: cinq personnes hospitalisées à Bordeaux

24.06.2011

Cinq personnes présentant des symptômes d'atteinte à la bactérie E. coli étaient encore hospitalisées vendredi midi dans deux hôpitaux bordelais, dont une présentant un cas avéré. Trois femmes, âgées de 41 à 65 ans, étaient encore hospitalisé au centre hospitalier universitaire Pellegrin de Bordeaux; l'une d’elle était toujours en réanimation. Deux autres patients, un homme de 35 ans et une femme de 47 ans, étaient hospitalisés en gastro-entérologie à l'hôpital d'instruction des armées Robert Picqué. Deux autres patients, un homme de 42 ans et une femme de 67 ans, initialement hospitalisés, ont pu rentrer chez eux. Les huit personnes malades - l'une d'elles n'a jamais été hospitalisée - étaient originaires du Sud-Est de l'agglomération bordelaise, notamment de Bègles et de Talence, mais c'est pour l'instant l'unique lien qui a pu être établi entre elles.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation personne obèse

Obésité des patients : gare à la grossophobie !

Consulter pour une angine et repartir avec une bonne leçon sur la chirurgie bariatrique. L’expérience, vécue par Daria, cofondatrice du collectif Gras politique, peut laisser des traces. « À peine...4

À Bourth, une généraliste file à l'anglaise

Désert médical

« Comptez sur moi, je viendrai avec vous aux vœux ». La promesse faite par le Dr S. au maire de Bourth (Eure) Jacky Vivier s’est envolée. À... 9

Idomed, la solution télémédecine pour pallier au manque de visites à Paris

telemedecine

Idomed : infirmière à domicile et médecin à distance. Derrière ce nom et ce concept se cache un projet de télémédecine qui se lance cette... 1

Urologie L’hyperactivité vésicale Abonné

Urologie - L’hyperactivité vésicale-0

Même si, chez la femme, ce syndrome est assez souvent idiopathique, il est important de rechercher et de traiter les causes sous-jacentes.... Commenter

Recommandation SATURNISME : QUELS ENFANTS DÉPISTER ? Abonné

peinture plomb

Le Haut conseil de santé publique (HCSP) vient d’actualiser ses recommandations sur le dépistage et la prise en charge des intoxications... Commenter

A découvrir