Sida : l'OMS lance ses premières recommandations pour les homosexuels
Brève

Sida : l'OMS lance ses premières recommandations pour les homosexuels

21.06.2011

L'Organisation mondiale de la santé a publié mardi pour la première fois « des lignes directrices mondiales » destinées à élargir l'accès aux traitements des homosexuels malades du sida, discriminés, selon elle, dans de nombreux pays. Ces recommandations sont parties du constat que les hommes ayant des rapports sexuels avec d'autres hommes ainsi que les transsexuels faisaient partie de ceux qui ont été « touchés de manière disproportionnée par l'épidémie de VIH depuis 40 ans » a expliqué le directeur du Département VIH/sida à l’OMS, Gottfried Hirnschall, lors d'un point de presse. L'OMS a même constaté récemment une recrudescence de cas les concernant, en particulier dans les pays industrialisés. Ainsi, selon l'agence onusienne, les homosexuels ont 20 fois plus de risque d'être infectés par le virus du sida que la population générale. Comme eux, les transsexuels sont aussi affectés de manière disproportionnée, avec un taux d'infection compris entre 8 et 68 % selon le pays. Beaucoup de ces personnes souffrent d'un accès aux soins inadéquats en raison notamment des phénomènes d'exclusion dont elles sont victimes, relève l'OMS. Gottfried Hirnschall souligne ainsi que pas moins de 75 pays dans le monde, dont la majorité sur le continent africain, criminalisent les activités sexuelles entre personnes du même sexe et certains ne reconnaissent pas légalement les transsexuels. Cette situation les expose « au harcèlement, l'exclusion, la discrimination ou autres violences » dans tous les aspects de leur vie, travail, éducation, ainsi qu'à l'hôpital. « À cause de la stigmatisation, à cause de la discrimination, ils ont souvent accès tardivement à des services de santé ou n'y ont pas accès du tout » relève encore le responsable de l'OMS pour qui améliorer leur sort constitue une clé de voûte de la lutte contre l'épidémie. Les nouvelles directives réclament notamment la mise en œuvre de lois contre la discrimination ou encore un meilleur accès et suivi des traitements.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Consultation

Nouvelles recos sur l'autisme : des outils de détection pour un diagnostic dès 18 mois

La Haute Autorité de Santé vient de publier de nouvelles recommandations sur le repérage, le diagnostic et l’évolution du trouble du spectre de l’autisme (TSA).  Les dernières recommandations sur...1

En Eure-et-Loir, des pharmaciens contestent l'autorisation d'une généraliste à délivrer des médicaments

Médicaments

Depuis 2014, le Dr Élodie Venot-Goudeau, qui exerce à Civry (Eure-et-Loir), est autorisée à délivrer des médicaments à sa patientèle. Comme... 3

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir