Dépistage systématique du cancer de la prostate : le CNGE dit non
Brève

Dépistage systématique du cancer de la prostate : le CNGE dit non

21.06.2011

Dans la polémique sur le dépistage du cancer de la prostate, le Collège national des généralistes enseignants vient de prendre une position publique très claire. « En dehors des situations particulières à risque ou de demande individuelle de patients bien informés au préalable », son conseil scientifique recommande aux « médecins généralistes de ne pas pratiquer de dépistage systématique dont l'absence d’intérêt est étayée par des preuves scientifiques concordantes et dont les effets délétères ne sont pas évalués » a fait savoir le CNGE dans un communiqué mardi. « Il n'existe aucun argument pour recommander un dépistage systématique du cancer de la prostate par le toucher rectal et/ou le dosage du PSA contrairement aux affirmations récentes de certaines campagnes médiatiques » insiste-t-il faisant référence à une récente campagne de promotion menée par Michel Cymes, médecin-journaliste de France 5. Même si le cancer de la prostate est un cancer fréquent responsable d’une mortalité élevée (environ 10 000 décès par an en France), « l’absence de bénéfice du dépistage sur la mortalité à court et moyen terme est confirmée avec un recul de 20 ans ». Selon le CNGE, les résultats d’études récentes de fort niveau de preuve 1-3 ont démontré que le dépistage de masse augmentait le nombre de cancers dépistés, principalement à des stades précoces, sans modifier ni la mortalité globale, ni la mortalité liée à ce cancer et les résultats confirment les recommandations françaises actuelles, qui préconisent de ne pas proposer le dépistage systématique. Dans le même temps, le CNGE note que certaines questions restent en suspens en particulier l’impact du dépistage et des traitements sur la qualité de vie des patients.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Dr Faroudja

L’Ordre ne voit pas de raison de s’opposer à la PMA pour toutes

Les positions du Conseil national de l’Ordre des médecins dans le cadre des États Généraux de la Bioéthique se faisaient attendre. Le Cnom n’avait pas souhaité être auditionné par le Comité...12

IVG : une pétition réclamant le retrait de la clause de conscience récolte 40 000 signatures

Pétition

Les propos anti-IVG du Dr de Rochambeau n’en finissent plus de faire des remous. Le 12 septembre, la maire adjointe des Lilas... 13

Face à la pénurie de médecins, la Chine mise sur l'intelligence artificielle

Intelligence artificielle

Avec 12 millions de professionnels de santé pour près de 1,4 milliard d'habitants, la Chine connaît, elle aussi, une pénurie de médecins.... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir