Les médecins esthétiques contre-attaquent
Brève

Les médecins esthétiques contre-attaquent

10.06.2011

Syndicats et associations de médecins esthétiques n'acceptent pas l'interdiction des techniques non chirurgicales d'amincissement et dénoncent «amalgames», «méprises», «anomalies», voire «conflits d'intérêt» dans le rapport de la Haute Autorité de Santé (HAS) qui a motivé la décision d'interdiction. Un recours en annulation a été déposé devant le Conseil d'Etat contre un décret qui a interdit le 12 avril, sur la base de l’avis de la HAS, la plupart des techniques non-chirurgicales de réduction de la cellulite (ultrasons, radiofréquence, laser, injections...), en raison de leur danger pour la santé, ou d'une suspicion de danger. et des lettres ouvertes ont été adressées au ministre de la Santé, Xavier Bertrand. Des fabricants d'appareils dédiés aux techniques interdites sont aussi montés au créneau. Par ailleurs, l'Association française de médecine morpho-esthétique et anti-âge (AFME), la Fédération française des médecins experts en médecine esthétique et anti-âge (FFMEAA) et l'Union nationale des médecins à exercice particulier (Unamep) ne cachent pas leur inquiétude quant au contenu d'un prochain décret en cours d'élaboration au ministère de la Santé qui doit préciser ce qui relève de la chirurgie ou de la médecine esthétique pour les différents actes à visées esthétiques, et notamment les injections de toxine botulique et d'acide hyaluronique.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

« Je ne demande pas aux médecins de travailler plus (...) mais il faut mieux organiser les soins sur les territoires», lance Buzyn

La ministre de la Santé a réaffirmé ce vendredi son intention de revoir l'organisation du système de santé pour prendre plus efficacement en charge la population. ...15

DPC : 30 000 généralistes se sont inscrits à une action indemnisée en 2017

DPC

Les généralistes ne sont pas beaucoup plus nombreux à se former mais ils se forment plus ! Tel est le bilan que l'on peut tirer en étudiant... Commenter

Antoine Durrleman, 6e chambre de la Cour des comptes « La médecine libérale doit être mieux présente sur le territoire »

Durrleman

Le président de la 6e chambre de la Cour des comptes assume les mesures coercitives du récent rapport qu’il a piloté sur l’avenir de... 10

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir