Le niet de Guéant et de Berra à la dépénalisation du cannabis
Brève

Le niet de Guéant et de Berra à la dépénalisation du cannabis

08.06.2011

La suggestion du maire Vert de Sevran, Stéphane Gatignon, dont un récent livre propose de dépénaliser le cannabis pour lutter efficacement contre les trafics, notamment dans les quartiers sensibles, n’est partagée ni par le ministre de l’Intérieur, ni par le Secrétaire d’Etat à la Santé. Claude Guéant, s'est dit mercredi «absolument opposé» à une dépénalisation du cannabis, «La drogue c'est quelque chose qui est dangereux sur le plan de la santé», a-t-il déclaré, ajoutant qu’avec une dépénalisation «les mafias demeureraient et le péril sanitaire s'en trouverait augmenté». «Si on dépénalise, on rend l'accès plus facile, si on rend l'accès plus facile, on augmente le péril sanitaire», a poursuivi le plus grand flic de la France pour lequel «partout où le cannabis a été dépénalisé, les bandes s'emparaient du trafic d'autres substances.» A en croire Claude Guéant, ses collègues espagnols seraient d’ailleurs revenus de la dépénalisation en Espagne et «ne cessent de (lui) dire combien ils regrettent.»

Pour sa part Nora Berra a estimé mercredi que «syndrome paranoïaque, désocialisation, troubles scolaires, risques professionnels, accidents de la route… les méfaits directs et indirects du cannabis sont légion et ne font pas débat. Je considère que les interrogations philosophiques s’arrêtent tout simplement là où commence la santé des Français et de leurs enfants,» estime la Secrétaire d’Etat, qui dans un communiqué au ton vigoureux rappelle que «le ministère chargé de la Santé n’est pas, et ne sera jamais, le ministère chargé de la promotion des addictions.»

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... Commenter

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir