Sang : besoins en forte hausse, nombre des donneurs en légère baisse
Brève

Sang : besoins en forte hausse, nombre des donneurs en légère baisse

07.06.2011

Les besoins en produits du sang ne font que croître mais le nombre de donneurs, qui représentent seulement 4 % de la population, est en légère baisse en 2010 par rapport à 2009, selon l'Établissement français du sang (EFS). Chaque année, un million de malades en France peuvent être soignés grâce aux dons, soit 500 000 par transfusion et 500 000 grâce aux médicaments dérivés du sang, a rappelé l'EFS mardi à l'occasion de la présentation de la 8e Journée mondiale des donneurs de sang, le 14 juin. Mais les besoins sont en hausse constante, du fait du vieillissement de la population, des nouveaux usages thérapeutiques, « notamment les traitements d'appoint des chimiothérapies » et aussi de la croissance de l'usage des médicaments dérivés du sang, a souligné devant la presse le Pr Gérard Tobelem, président de l'EFS. De ce fait, il faudrait 10 % de plus de plasma en 2011 pour assurer la production de médicaments dérivés du sang, a-t-il souligné. L'EFS produit à ce jour à peu près un million de litres de plasma par an. Mais si le plasma venait à manquer, faute de sang donné bénévolement et de produit substitutif, « on pourrait être à la merci des marchands du sang et des cours mondiaux du plasma » a indiqué le Pr Tobelem. Certes, la France est encore loin dans la pratique des limites qu'elle s'est fixées aussi bien pour la fréquence du don de plasma (toutes les deux semaines) que pour les quantités prélevées à chaque fois (750 ml). Pour les quantités, la montée en puissance est progressive. Mais il faudrait aussi fidéliser les donneurs et en trouver de nouveaux. Pour les attirer, l'EFS - qui a le monopole de la transfusion sanguine en France - ouvre peu à peu des maisons du don au cœur des grandes villes : Lille, Saint-Denis de la Réunion ou Rouen. Deux maisons du don devraient ouvrir à Paris en 2012.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Les portraits de l'été Aviscène, la médecine à la vie comme à la scène

« Aviscène » est un interne boute-en-train. Étudiant en médecine à la vie, Youtubeur et comédien à la scène, Aviscène (il souhaite rester anonyme) est un hyperactif et cela s'entend dans son...Commenter

Les dossiers qui ont marqué l'année Un dépistage organisé… mais à deux vitesses

Photo lead

Lancé mi-mai, le programme de dépistage organisé du cancer du col de l’utérus cible surtout les femmes qui échappent au dépistage.... 1

Zoom en vidéo [Vidéo] Selon la revue Science, des gènes s'activent après la mort

Gènes

Chez des souris et des poissons zèbres, des chercheurs ont étudié l'activité de plus de 1000 gènes qui sont actifs dans les 4 jours après... 1

Médecine des voyages SANTÉ DES VOYAGEURS 2018 Abonné

Voyage

Encéphalite japonaise, fièvre jaune, paludisme et mise à jour des vaccins courants sont au cœur de l'actualisation des recommandations aux... Commenter

Infectiologie MALADIE DE LYME : LES MANIFESTATIONS PRÉCOCES Abonné

Lyme

Dans le cadre du Plan national de lutte contre la maladie de Lyme de 2016, la HAS vient d’élaborer un protocole de diagnostic et de soins.... Commenter

A découvrir