La HAS voudrait inciter les médecins à prescrire des thérapeutiques non médicamenteuses.
Brève

La HAS voudrait inciter les médecins à prescrire des thérapeutiques non médicamenteuses.

07.06.2011

À la demande du ministère de la Santé, la HAS a mené dans le cadre d’un rapport, une réflexion approfondie sur les pathologies non médicamenteuses. « Sortir d'une prise en charge essentiellement centrée sur le médicament et de l'influence symbolique qu'il exerce constitue un enjeu de santé publique » explique la HAS dans un communiqué pour présenter ce rapport, centré plus particulièrement sur les maladies chroniques, notamment les risques cardio-vasculaires et l’insomnie. Selon elle, les prescriptions non médicamenteuses sont freinées par la dimension symbolique du médicament dans la culture médicale française : reconnaissance du bien fondé de la plainte du patient, transmission de connaissances entre le médecin et son patient ou chemin vers la guérison jugée plus facile par le patient. Aujourd’hui, les professionnels de santé sont aussi mal informés et peu incités pour prescrire ces thérapeutiques comme l’éducation thérapeutique, les conseils hygiénodiététiques ou l’activité physique. Selon la HAS, c’est tout le système de soins qui n’y incite pas : manque de temps pour convaincre les patient, manque d’informations sur les compétences et la disponibilité des professionnels spécialisés (psychologue, ergothérapeutes, ..) mais aussi parfois niveau de preuve d’efficacité insuffisant faute de recherche et de méthodologie adéquate. Ainsi, la HAS recommande notamment de « poursuivre les expérimentations visant à tester l’impact de nouvelles formes de rémunération » afin « d’identifier les modalités permettant d’inciter les médecins à consacrer le temps nécessaire à ce type de prescription ».

Pour lire le rapport complet, cliquez ICI.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Buzyn

Plan Santé 2022 Buzyn : « Nous allons aider les médecins à répondre aux besoins de santé sur leur territoire »

La ministre de la Santé décrypte le plan santé présenté ce mardi par Emmanuel Macron. D'ici à 2022, le gouvernement veut créer 1 000 CPTS pour répondre aux besoins de santé sur les territoires,...13

4 000 assistants médicaux, exercice mixte à l'hôpital, fin du numerus clausus Les principales mesures du plan santé d'Emmanuel Macron

Emmanuel Macron

Le plan santé dévoilé mardi par le chef de l'État comprend 54 mesures visant à réformer en profondeur le système de soins pendant le... 6

Entre espoirs et agacement, les médecins partagés après l'annonce du plan santé

Smiley

De très nombreux acteurs du monde médical ont commenté ce mardi le plan santé, présenté par Emmanuel Macron le matin même. Après les... Commenter

Pédagogie STRATÉGIES COGNITIVES ET ERREURS DIAGNOSTIQUES Abonné

Ampoule cassee

Comment les médecins font-ils pour poser des diagnostics et pourquoi se trompent-ils parfois ? Face à un patient, les praticiens génèrent... Commenter

Toxicologie  L’INTOXICATION AU PARACÉTAMOL Abonné

Paracetamol

Hautement hépatotoxique aux doses suprathérapeutiques, le paracétamol est à l’origine de l’une des intoxications les plus fréquentes.... Commenter

A découvrir