Bactérie tueuse : propagation stabilisée selon les médecins allemands
Brève

Bactérie tueuse : propagation stabilisée selon les médecins allemands

03.06.2011

Le nombre d'infections dues à la bactérie mortelle Eceh semble « stabilisé », ont déclaré vendredi des spécialistes en Allemagne, où ont été enregistrés 17 des 18 décès.

« La situation, c'est que le nombre de nouvelles infections semble se stabiliser », a déclaré le Pr Reinhard Brunkhorst, président de la Société allemande de néphrologie et responsable hospitalo-universitaire de la région de Hanovreoù ont été enregistrés plusieurs décès.

Toutefois, lors d'une conférence de presse avec plusieurs spécialiste à Hambourg, il a indiqué que « cette épidémie était la plus importante des dernières décennies causée par une bactérie ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Ordinateur

17 000 généralistes pré-inscrits de force à un DPC, l'ANDPC rassure et sanctionne

Le phénomène n’est pas nouveau, mais il n’avait jamais pris une telle ampleur. Le week-end dernier, 17 000 généralistes ont reçu un email les informant qu’ils avaient été pré-inscrits à une action...4

Prescription en pharmacie, médecin traitant désigné : la CSMF fustige la « frénésie réglementaire » des députés

Conf CSMF

« La plupart des députés connaissent très très mal nos affaires, ils racontent n'importe quoi », « on a vu des amendements très variés, (…)... 1

Les députés suppriment le numerus clausus et rétropédalent sur le stage obligatoire en désert

NC

L'Assemblée nationale a approuvé mardi la suppression, pour la rentrée 2020, du numerus clausus qui limitait depuis 1972 le nombre... 2

Gastro-entérologie LE SYNDROME DE CHILAÏDITI Abonné

Cliché 1

Le signe et le syndrome de Chilaïditi sont des entités rares et secondaires à une interposition colique entre le foie et le diaphragme... Commenter

Gynécologie L'ENDOMÉTRIOSE Abonné

Endométriose

Retards diagnostiques, mauvaise coordination dans la prise en charge : une grande marge de progrès demeure sur l’endométriose, pathologie... Commenter

A découvrir