Vignettes orange : le Conseil d’État annule mais cela ne change rien
Brève

Vignettes orange : le Conseil d’État annule mais cela ne change rien

31.05.2011

Dans un arrêt pris vendredi, le Conseil d’État a annulé, de fait, la baisse du taux de remboursement de 35 à 15 % de certains médicaments. Pour autant, la situation ne devrait pas changer car le ministère de la Santé a immédiatement paré à cette décision. En fait, la décision du Conseil d’État porte sur « l’article du décret qui prévoit la prise en compte des avis de la HAS antérieurs à la publication du décret » précise le ministère. « Il a, en conséquence, également annulé les décisions du directeur général d’UNCAM prises sur cette base pour les laboratoires ayant déposé un recours » ajoute le communiqué gouvernemental. Cependant, cette décision de la haute cour administrative n’est applicable qu’à compter du 1er novembre 2011. Le gouvernement a donc le temps de prendre « toute disposition nécessaire pour la HAS puisse réévaluer les médicaments concernés avant cette échéance ». En attendant, les vignettes oranges demeurent.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Négos

Reprise des négos sur les assistants : après la colère des médecins, la Cnam prête à revoir sa copie

Les syndicats avaient rendez-vous ce mercredi au siège de l’Assurance maladie pour une troisième séance de négociation sur les assistants médicaux. Après avoir quitté la précédente séance pour...6

Le Pr Henri Joyeux en représentation au théâtre Déjazet pour parler prévention

Pr Henri Joyeux

Après un premier cycle de conférence en 2016, le Pr Henri Joyeux remet le couvert au printemps 2019. Du 16 mars au 17 juin, le cancérologue... 2

L'AP-HM va tester le cannabis thérapeutique pour Parkinson, une première en France

.

Pour la première fois en France, le cannabis thérapeutique va être testé pour les malades de Parkinson. Une étude sera menée conjointement... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir