Bioéthique : 58 députés de la majorité disent non à la recherche sur l'embryon
Brève

Bioéthique : 58 députés de la majorité disent non à la recherche sur l'embryon

19.05.2011

Cinquante-huit députés de la majorité (UMP, Nouveau Centre et villiéristes) dénoncent les « graves dérives » du projet de loi bioéthique, visant en particulier l'autorisation de la recherche sur l'embryon, dans une tribune à l'hebdomadaire Valeurs Actuelles de jeudi. Cette tribune s'élève « en particulier contre l'autorisation de la recherche sur l'embryon qui n'est pas justifiée scientifiquement » fait savoir le député villiériste, Dominique Souchet, dans un communiqué. Les signataires « dénoncent le lobbying intensif des firmes pharmaceutiques qui, pour des raisons purement financières, exercent des pressions au plus haut niveau en faveur de la recherche sur l'embryon humain ». En commission, les députés se sont alignés sur les sénateurs et ont décidé une autorisation encadrée de la recherche sur l'embryon et les cellules souches, au lieu d'en rester à une interdiction sous dérogations, comme en première lecture. Trois députés UMP, Jean-Marc Nesme, Xavier Breton et Sylvia Bassot, ont par ailleurs demandé mercredi la création d'une commission d'enquête parlementaire « sur les conflits d'intérêts potentiels en matière de biotechnologie notamment en ce qui concerne la médecine prénatale et la recherche sur l'embryon humain ». Le projet de loi sera examiné par l'Assemblée à partir du 25 mai.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Secret médical : un assureur lui réclame des infos après un décès, le généraliste lui rappelle la loi

Jusqu'où iront les assurances pour obtenir des informations confidentielles sur leurs assurés ? Le Dr Adrian Combot, généraliste à Lannilis (Finistère), se bat depuis plusieurs semaines avec la...4

Le tétanos a tué 8 personnes en France entre 2012 et 2017

Tétanos

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) revient sur les cas de tétanos en France entre 2012 et 2017. Il indique que 35 cas ont été... Commenter

Grippe : la moitié des professionnels de santé ne sont pas vaccinés, les généralistes sauvent l’honneur

Vaccination grippe

Ces chiffres ne vont pas faire plaisir à la ministre de la Santé. D’après l’enquête Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH)... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir