Pour ou contre le "tourisme de la mort", les Zurichois votent dimanche
Brève

Pour ou contre le "tourisme de la mort", les Zurichois votent dimanche

15.05.2011

Les électeurs zurichois sont appelés dimanche aux urnes pour décider si l'aide au suicide doit continuer à être accordée à des non-résidents, alors que ces dernières années de nombreux étrangers gravement malades sont venus mettre fin à leur vie dans le canton. L'initiative populaire contre le "tourisme de la mort", lancée par les partis conservateurs de l'Union démocratique fédérale (UDF) et du Parti évangélique (PEV), veut imposer une obligation de résidence d'au moins un an dans le canton de Zurich aux personnes étrangères voulant bénéficier de l'aide au suicide. La réglementation en vigueur dans la Confédération autorise l'assistance au suicide de façon passive, en procurant par exemple les médicaments permettant à une personne de mettre fin à ses jours. L'assistance active - aider une personne à prendre un produit ou le lui administrer - est en revanche interdite.

L'association helvétique Dignitas est devenue célèbre ces dix dernières années en proposant à plus de 1.000 étrangers, principalement des personnes en phase terminale d'une maladie, de profiter d'une législation suisse autorisant l'aide au suicide sous certaines conditions. Selon les chiffres fournis par Dignitas, cette dernière avait accompagné, à la fin 2010 1.138 personnes, dont 592 en provenance d'Allemagne, 102 de France, 118 de Suisse, 19 d'Italie, 18 des Etats-Unis et 16 d'Espagne.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Secret médical : un assureur lui réclame des infos après un décès, le généraliste lui rappelle la loi

Jusqu'où iront les assurances pour obtenir des informations confidentielles sur leurs assurés ? Le Dr Adrian Combot, généraliste à Lannilis (Finistère), se bat depuis plusieurs semaines avec la...8

Le tétanos a tué 8 personnes en France entre 2012 et 2017

Tétanos

Le bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) revient sur les cas de tétanos en France entre 2012 et 2017. Il indique que 35 cas ont été... Commenter

Grippe : la moitié des professionnels de santé ne sont pas vaccinés, les généralistes sauvent l’honneur

Vaccination grippe

Ces chiffres ne vont pas faire plaisir à la ministre de la Santé. D’après l’enquête Odoxa pour la Mutuelle nationale des hospitaliers (MNH)... 1

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir