Lille: la femme qui a perdu son bébé envisage de porter plainte
Brève

Lille: la femme qui a perdu son bébé envisage de porter plainte

14.05.2011

Une jeune femme, enceinte de quatre mois, a perdu lundi son bébé à l'hôpital Saint-Vincent-de-Paul de Lille du fait de l'administration à la parturiente d'un médicament destiné à une autre patiente, a indiqué vendredi l'établissement qui a ouvert une enquête interne. La jeune femme de 28 ans, qui envisage de porter plainte, devait subir un cerclage du col de l'utérus destiné à prévenir un accouchement prématuré. Dans une chambre contiguë, une autre femme attendait un curetage, sa grossesse ne pouvant être menée à terme. Les médicaments destinés à cette dernière ont été administrés par erreur à la patiente enceinte de quatre mois par une étudiante sage-femme qui a omis de vérifier son identité. Cet accident intervient, alors que le même jour, une jeune femme a perdu son enfant à l'hôpital de Montauban (Tarn-et-Garonne) et a déposé plainte, affirmant avoir été laissée seule pour accoucher.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
sommeil

Enquête sur la santé des médecins Un généraliste sur deux présente des troubles du sommeil

Les généralistes ne dorment pas sur leurs deux oreilles. D’après une enquête d’Odoxa pour la Mutuelle Nationale des Hospitaliers sur la santé des professionnels de santé, dont Le Généraliste est...2

La recertification pas obligatoire pour tous : le Pr Uzan se justifie devant les jeunes généralistes

Pr Serge Uzan

La recertification des médecins finira-t-elle par devenir obligatoire ? Les jeunes médecins généralistes installés et remplaçants du... 5

[Appel à témoignages] Que peut-on vous souhaiter pour 2019 ?

Sapin et cadeaux

Des patients à l’heure, le G à 50 euros, des vaccins dans le frigo, moins de paperasse, plus de retours de vos confrères, un successeur…... Commenter

Cardiologie LES ANTICOAGULANTS ORAUX DIRECTS DANS LA PRATIQUE QUOTIDIENNE Abonné

.

Les anticoagulants oraux directs (AOD) sont de plus en plus prescrits en France et dans le monde entier. Leurs indications majeures sont la... Commenter

BPCO UNE "BRONCHITE" DU FUMEUR Abonné

Cigarette

Souvent jugées bénignes par le patient, les exacerbations aiguës de BPCO comportent un risque vital. Le généraliste se doit de les... Commenter

A découvrir