Une parturiente perd son bébé et porte plainte contre l’hôpital de Montauban
Brève

Une parturiente perd son bébé et porte plainte contre l’hôpital de Montauban

13.05.2011

Une jeune femme de 22 ans, qui a perdu son bébé après moins de six mois de grossesse, accuse l'hôpital de Montauban de l'avoir laissée accoucher seule et a porté plainte contre l'établissement. L'hôpital a diffusé jeudi un communiqué laissant entendre que le bébé n'était pas viable et affirmant que "les effectifs présents étaient conformes à la réglementation en vigueur". Ce communiqué ne dit pas clairement si ces effectifs étaient présents auprès de la jeune femme au moment de son accouchement.

Dans le quotidien la Dépêche du Midi, Sophie Przybylski raconte qu'après des pertes de sang lundi dans sa 23ème semaine de grossesse, elle a été conduite à l'hôpital, aux urgences puis en salle d'accouchement. Une sage-femme l'a alors auscultée et lui a dit que le travail commençait, et qu'elle entendait les battements du coeur du bébé.On l'aurait ensuite prévenue que le bébé aurait peu de chances de survivre. Puis elle s'est "retrouvée toute seule, la sage-femme ayant disparu tout comme les deux aides-soignantes". C'est alors, dit-elle, qu'elle a accouché seule, malgré ses cris et ses appels au secours. La sonnette d'alarme avait été placée trop loin de son lit pour qu'elle puisse l'atteindre, relate-t-elle. Elle serait restée seule plus de vingt minutes, dont dix avec son bébé laissé sans soins. Un médecin lui aurait présenté des excuses en disant que le personnel avait été débordé par un nombre élevé d'accouchements au même moment.

Le parquet de Montauban a indiqué avoir été saisi de la plainte du couple contre l'hôpital et avoir ordonné une autopsie. Une enquête de police est en cours. L'hôpital, déjà touché en début d'année par deux affaires de morts de nourrissons, a engagé une enquête interne. Une mission d'inspection sanitaire, mandatée par l'Agence régionale de la santé (ARS), est attendue vendredi matin sur place.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Le Pr Grimaldi propose d'autoriser les étudiants recalés et « motivés » à s'installer cinq ans dans un désert

Au lendemain des annonces de suppression du numerus clausus et des épreuves classantes nationales informatisées (ECNi), le Pr André Grimaldi, professeur émérite en diabétologie au CHU de la Pitié,...20

Une interne bordelaise lance une websérie sur YouTube pour sensibiliser les étudiants au suicide

.

Pour sensibiliser les étudiants au sujet du suicide, Marine Quéroué, interne en santé publique à Bordeaux, a lancé le 10 septembre une... 1

Les généralistes toujours frileux sur la vaccination en pharmacie

vaccination

L’expérimentation pour la vaccination antigrippale en pharmacie va rentrer dans sa deuxième année. Les Hauts-de-France et l’Occitanie vont... 3

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir