Dur de travailler à l’hôpital
Brève

Dur de travailler à l’hôpital

04.05.2011

Les conditions et l'organisation du travail dans la fonction publique hospitalière se sont fortement dégradées, selon la fédération CFDT de la sant. A en croire une enquête qu’elle a mené auprès de quelque 40.000 personnels paramédicaux 71% des aides soignantes, infirmières et autres puéricultrices et sage-femmes estiment que leur travail a «un effet négatif sur leur santé.» Aux dires du personnel, ce qui dégrade le plus les conditions de travail, c'est le travail en effectif minimum (62% des personnels interrogés), le mode de gestion des absences (54%) les rappels sur les repos (42%) ou encore l'accroissement des tâches administratives (39%). L'organisation médicale est fortement critiquée et les médecins ne sont pas ménagés: 59% des personnels reprochent ainsi aux médecins de maintenir le nombre de prises en charge des patients sans tenir compte de l'effectif, 54% de faire les prescriptions par téléphone, 43% de les solliciter pendant la pause, 42% de refuser de se déplacer quand ils sont de garde.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Retraite : les médecins libéraux risquent d'être les grands perdants de la réforme selon l'UFML-S

La réforme des retraites pilotée par Jean-Paul Delevoye constitue-t-elle une menace pour les médecins libéraux ? C'est la grande crainte de l'Union française pour une médecine libre - syndicat ...2

« Maximum 2 verres d'alcool par jour, et pas tous les jours » : SPF fixe de nouvelles limites

Verre de vin

Ces douze derniers mois, nos autorités sanitaires et le gouvernement ont été souvent critiqués pour leur laxisme en matière de lutte contre... Commenter

Médicament : les industriels se mobilisent pour réduire les ruptures de stock

Pénurie

« Non, les industriels n’organisent pas sciemment les ruptures de stock ! ». À l’occasion de la présentation de son plan d’action contre les... Commenter

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir