CAPI : des généralistes écrivent à la CNAMTS
Brève

CAPI : des généralistes écrivent à la CNAMTS

21.04.2011

Pas moyen d’obtenir des listes nominatives de ses patients pour chacun des items du Capi… Les médecins de l’AMIPERF (Association des Médecins Impliqués dans la rémunération à la PERFormance sanitaire) s’impatientent et leur chef de file Olivier Rozand vient d’écrire au Pr Hubert Allemand pour insister à ce propos. « Je me permets de vous interpeller à nouveau sur cette question comme je l’avais fait en février 2010, et vous m’aviez alors demandé d’attendre l’ouverture des négociations conventionnelles » rappelle le président de l’AMIPERF dans un courrier au médecin-conseil national de la CNAMTS. Les médecins regroupés au sein de l’AMIPERF soutiennent la démarche initiée par le CAPI qu’ils jugent innovante tant au plan de l’amélioration des pratiques que de la diversification de la rémunération du médecin généraliste. Mais ils estiment indispensable la mise à disposition pour chaque médecin signataire, des listes nominatives de ses patients avec l’indication de l’objectif réalisé ou pas. « Nos confrères engagés dans le CAPI ne peuvent aujourd’hui travailler efficacement en ne disposant que de chiffres, pourcentages. Nous travaillons avec des patients, pas avec des chiffres et il est illusoire de penser que l’on puisse améliorer significativement les pratiques sans cet outil des listes nominatives » souligne le Dr Rozand qui rappelle que la CNAMTS dispose forcément de ces données, ne serait-ce que pour calculer la prime des médecins adhérents. Et d’inviter le Pr Allemand à honorer sa promesse en saisissant « l’opportunité de la négociation conventionnelle, pour y répondre et permettre ainsi que le CAPI ne soit pas un dispositif mort-né, mais qu’il soit au contraire l’amorce d’une réelle évolution de notre système de santé ».

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Dépakine: audience préliminaire au TGI de Paris

L'association de défense des victimes de la Dépakine et le laboratoire Sanofi ont aiguisé leurs arguments mercredi lors d'une audience au tribunal de grande instance de Paris, première étape de l...Commenter

Les MICI gagnent du terrain surtout dans les pays nouvellement industrialisés

Mici

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) sont des pathologies du 21ème siècle, indique clairement Le Lancet du 16... Commenter

Feu vert sur les vaccins obligatoires : en commission, les députés médecins montent au créneau

.

Ça devrait passer lors de l'examen du PLFSS dans l'hémicycle la semaine prochaine. Mais pas forcément comme une lettre à la poste… Les déput... Commenter

Sécurité alimentaire LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES DESTINÉS AUX SPORTIFS Abonné

Complements alimentaires

Une alimentation équilibrée, diversifiée et privilégiant les aliments de haute densité nutritionnelle suffit à satisfaire les besoins... 1

Recherche en Médecine Générale INFECTION URINAIRE : DIAGNOSTIC TROP EMPIRIQUE Abonné

Bandelette urinaire

La prise en charge des infections urinaires (IU) a fait l’objet de recommandations en 2008 publiées par l’Assaps, puis d’une actualisation... 2

A découvrir