Au moins dix ans pour éradiquer la grippe aviaire, selon la FAO
Brève

Au moins dix ans pour éradiquer la grippe aviaire, selon la FAO

21.04.2011

Il faudra au moins dix ans pour éradiquer le virus de la grippe aviaire dans les six pays où il est encore endémique, a annoncé jeudi l'agence de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dont le siège est à Rome. Au moment du pic enregistré en 2006, la souche H5N1 hautement pathogène (H5N1 HPAI) était signalée dans 60 pays, mais la plupart de ces pays ont réussi à la vaincre, même si le virus demeure solidement retranché au Bangladesh, en Chine, en Égypte, en Inde, en Indonésie et au Vietnam. Un rapport rédigé par la FAO donne des recommandations spécifiques pour chaque pays concernant les mesures à prendre au cours des cinq prochaines années en vue de l'élimination du virus, concernant notamment la collecte et l'analyse des informations, la prévention de la maladie et la réduction du risque. « Les recommandations, qui sont tirées des leçons apprises au cours des sept dernières années, sont faites sur mesure en fonction des différences locales de la filière volailles dans chacun des pays concernés. Elles tiennent également compte du niveau de développement du programme H5N1 HPAI et des caractéristiques nationales et socio-politiques de chaque pays » explique Juan Lubroth, vétérinaire en chef de la FAO, dans le rapport. La stratégie mondiale de prévention et de lutte mise au point par la FAO et l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) préconise un meilleur fonctionnement des services vétérinaires, un engagement effectif des partenaires du secteur privé, un engagement politique durable et des mesures intérimaires comme la vaccination. Jusqu'ici, ce programme a été mis en œuvre à travers 170 projets dans plus de 130 pays qui ont bénéficié d'aide en matière de lutte directe contre la maladie, de systèmes de détection en laboratoire et sur le terrain, de stages de formation, de vaccins, de stratégies de vaccination et de mesures de prévention.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Visite à domicile

À Niort, quatre médecins lancent un service de visite à domicile

À Niort (Deux-Sèvres), deux médecins en activité et deux jeunes confrères sur le point de présenter leur thèse, ont lancé lundi 21 janvier l'association « SOS Niort 79 », pour répondre aux demandes...5

L'aspirine en prévention primaire : le Jama pointe les risques de saignements majeurs

Aspirine

Un nouveau travail, publié par le Jama, montre qu'en prévention primaire, les bénéfices cardiovasculaires de l'aspirine sont contrebalancés... Commenter

La téléconsultation permet aux patients chroniques de voir plus souvent leur médecin traitant selon une étude

.

La téléconsultation dans le cadre du parcours de soins est remboursée depuis le 15 septembre dernier mais cette pratique est encore à la... 1

ORL DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE, ÉTAPE DIAGNOSTIQUE Abonné

Dysfonctionnement rhino-sinusien chronique

Devant un dysfonctionnement rhino-sinusien chronique, il importe de ne jamais se lancer dans un traitement, notamment antibiotique et/ou... Commenter

Maladies chroniques GOUTTE : LES INFIRMIÈRES FONT MIEUX QUE LES MÉDECINS Abonné

Goutte

Cette étude anglaise du Lancet montre que la probabilité de contrôler l’uricémie et les crises chez les patients goutteux est trois fois... 2

A découvrir