Les images choc arrivent mercredi sur tous les paquets de cigarettes
Brève

Les images choc arrivent mercredi sur tous les paquets de cigarettes

18.04.2011

Des poumons noircis, des dents avariées, un goître affreux : les images provocantes vont apparaître à partir de mercredi sur les paquets de cigarettes vendues en France. L'arrêté rendant obligatoire l'apposition d'images choc avait été publié en avril 2010. La ministre de la Santé d'alors, Roselyne Bachelot, avait donné un an aux fabricants pour écouler leurs stocks existants. Certains ont vendu rapidement leurs paquets sans images et les premiers paquets de cigarettes illustrés ont commencé à faire leur apparition il y a deux mois chez les buralistes. Quatorze clichés ont été choisis sur une liste proposée par l'Union européenne. On peut ainsi voir des poumons noircis évoquant le cancer du poumon, une seringue dans laquelle est glissée une cigarette, allusion à la drogue, une jeune femme derrière une poussette vide symbolisant la baisse de fertilité. Figurent également sur le paquet les coordonnées de Tabac info service. Le nombre d'appels reçus au cours de la prochaine semaine donnera une idée de l'impact de la campagne, estime le Pr Bertrand Dautzenberg, président de l'Office français de prévention du tabagisme. Pour la taille des images et leur emplacement, les fabricants ont gagné sur les associations anti-tabac : elles n'occupent que 40 % de la surface et seulement sur le dos du paquet. On ne les verra donc pas en arrivant chez le buraliste. Au recto, restent les traditionnels avertissements « fumer tue » ou « fumer nuit gravement à votre santé et à celle de votre entourage ».

Pour voir les photos, cliquez ICI.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...12

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir