L'Inserm « préoccupé » par l'effet possible du bisphénol A sur la reproduction
Brève

L'Inserm « préoccupé » par l'effet possible du bisphénol A sur la reproduction

17.04.2011

L'Inserm, qui a passé au crible cinq substances chimiques très présentes dans la vie quotidienne, se dit préoccupé par l'impact possible sur la reproduction d'au moins l'une d'entre elles, le bisphénol A (BPA), récemment interdit dans la fabrication des biberons.

L'expertise collective de l'Inserm concerne cinq types de substances soupçonnées d'être des perturbateurs endocriniens : BPA, phtalates, retardateurs de flamme, composés perfluorés et parabènes.

Une des substances pour laquelle on dispose de plus de données est le BPA, interdit depuis peu pour la fabrication des biberons, et que des députés ont proposé cette semaine d'interdire dans tous les produits.

« On ne peut pas considérer que le bisphénol A, aux doses auxquelles la population générale est exposée, soit sans danger pour le versant masculin de la fonction de reproduction », souligne l’l'Inserm.

Elle note cependant que « les études épidémiologiques disponibles ne sont pas suffisantes à ce jour pour permettre de confirmer ou d’infirmer chez l’Homme les effets à long terme observés chez l’animal ».

Mais « on ne peut pas faire comme s'il n'y avait pas de danger », dit Rémy Slama (Inserm).

Le ministre de la Santé , Xavier Bertrand, avait indiqué jeudi vouloir attendre le résultat d'expertises, disponibles fin 2011 pour le BPA et fin 2012 pour les autres perturbateurs endocriniens, pour décider d'une éventuelle interdiction. Le député (Nouveau centre) Yvan Lachaud demandait de réduire l'exposition dès maintenant, « au nom du principe de précaution ».

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Négos : Un décret officialise la participation des jeunes, une enquête de représentativité prévue avant l'automne

Depuis début janvier et le début des négociations conventionnelles sur la télémédecine, les représentants de jeunes médecins et internes ont participé à deux réunions avec la Caisse nationale d...Commenter

Buzyn veut une tarification au parcours en ville mais « pas question de revenir complètement sur le paiement à l'acte »

Agnès Buzyn

Invitée de l'Épreuve de vérité sur Public Sénat lundi, Agnès Buzyn a annoncé vouloir « aller vers une tarification à la qualité et au... Commenter

Enquête : qu'attendez-vous de la recertification ?

recertification

Le gouvernement souhaite mettre en place une recertification périodique des compétences des médecins. Beaucoup d’incertitudes entourent... Commenter

ORL LE VERTIGE POSITIONNEL PAROXYSTIQUE BÉNIN Abonné

Vestibulométrie sous vidéonystagmographie (VNG)

Les vertiges paroxystiques positionnels bénins sont la première cause de vertiges, mais le médecin généraliste doit avant tout éliminer une... Commenter

Prescription METFORMINE ET RISQUE D’ACIDOSE LACTIQUE Abonné

Molecule de Metformine

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a récemment alerté sur le risque d’acidose lactique sous... Commenter

A découvrir