«Notre santé en danger»: la gauche soutient la Journée d’action de samedi
Brève

«Notre santé en danger»: la gauche soutient la Journée d’action de samedi

01.04.2011

La gauche soutient massivement la journée de mobilisation pour la défense du service public de santé qui aura lieu samedi 2 avril et devrait se traduire par des actions un peu partout en France, notamment par des rassemblements devant les Agences Régionales de Santé. Cette initative lancée par la Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux et maternités de proximité, ainsi que la CGT, SUD, CFTC et FSU est appuyé par les socialistes qui «rappellent leur attachement à un service public de santé de qualité accessible à tous, et sur tout le territoire et dénoncent avec force la politique de démantèlement menée par la droite». Europe Ecologie-Les Verts estime aussi que le gouvernement «casse le service public de santé pour distribuer au privé les locaux, les compétences, les moyens». Le PC appelle à la mobilisation «partout en France» pour «dénoncer la politique gouvernementale et la mise en oeuvre de la loi HPST-Bachelot-Sarkozy qui étranglent financièrement et fragilisent tous les hôpitaux, les maternités, centres IVG, la psychiatrie, la médecine du travail, la médecine scolaire». A l’extrème gauche, le NPA épingle «la politique du gouvernement qui vise à favoriser systématiquement les établissements privés, qui sont cotés en bourse, au détriment des hôpitaux publics». Enfin, le MRC dénonce «un gouvernement qui, sous couvert de responsabilisation des patients et de modernisation du système hospitalier, revient progressivement sur les principes d'égalité et de qualité dans les soins médicaux.»

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Recertification

Reagjir dit oui à la recertification avec une visite obligatoire chez un médecin du travail

Le ministère de la Santé souhaite instaurer une recertification périodique des compétences des médecins. Un groupe de travail piloté par l'ex-doyen de Paris VI, le Pr Serge Uzan, doit remettre...12

Lyme : une erreur diagnostique dans plus de 80% des cas, d'après une étude française

Lyme

Une étude faite auprès de 301 patients ayant consulté entre janvier 2014 et décembre 2017 pour une suspicion de maladie de Lyme, a été... 1

La moitié des médecins pensent que l'IA et les robots feront partie de leur quotidien en 2030

Robot

Comment les médecins envisagent-ils leur pratique dans 10, 20, 30 ans ?  La MACSF s'est intéressée à l'impact des nouvelles technologies... Commenter

Addiction LA PRISE EN CHARGE DE L’ARRÊT DU TABAC EN MÉDECINE GÉNÉRALE Abonné

Cigarette ecrasee

Le taux de succès dans l'arrêt du tabac dépend de l'intensité du suivi et du traitement pharmacologique associés. Il faut en moyenne quatre... Commenter

Dermatologie L’ÉRYTHÈME NOUEUX Abonné

érythème

Cette hypodermite se caractérise cliniquement par des nodules érythémateux, localisés principalement au niveau des jambes. Elle peut être... Commenter

A découvrir