Un nouveau traitement prometteur pour l’hépatite C
Brève

Un nouveau traitement prometteur pour l’hépatite C

31.03.2011

Un nouveau traitement standard pour les malades souffrant d'hépatite C pourrait bientot être mis au point.Selon les résultats d'une étude clinique publiée mercredi, un cocktail formé de trois médicaments dont un nouveau, le bocéprévir, s'est en effet avéré beaucoup plus efficace que les thérapies actuelles contre l'hépatite C. «Cette étude représente une avancée remarquable. Elle peut potentiellement aboutir à une guérison des personnes souffrant d'hépatite C et ne répondant pas aux thérapies existantes», souligne le Dr Stuart Gordon, co-auteur de l'étude. Ce responsable du service d'hépatologie à l'hôpital Henry Ford à Detroit (Michigan, Nord) estime que cette étude ouvre la voie «à une nouvelle ère de développement d'antiviraux pour traiter l'hépatite C». Les résultats de cet essai clinique paraissent dans le New England Journal of Medicine daté du 31 mars.

Pour cette recherche, les médecins ont traité plus d'un millier de patients dans plusieurs pays dont les Etats-Unis et le Canada, avec la thérapie actuellement utilisée consistant en une combinaison de peginterféron et de ribavirine (Rebetol) pendant quatre semaines. Un groupe de contrôle a continué à seulement recevoir du peginterféron et du ribavirine 44 semaines de plus, tandis qu'un deuxième groupe a suivi ce même traitement plus du bocéprévir durant 32 semaines. Un troisième groupe a reçu cette même trithérapie pendant 44 semaines. Les participants des deux groupes traités avec du bocéprévir ont montré des taux nettement plus élevés de réponse virologique soutenue, avec la disparition des traces du virus dans leur sang.

Source : Legeneraliste.fr

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
.

Congrès de l'Isnar-IMG à Tours Aides à l'installation : les cafouillages du contrat CESP entre manque d’accompagnement et défaut d’information

Le contrat d’engagement de service public (CESP) a été créé il y a neuf ans. l’Intersyndicale des internes en médecine générale (Isnar-IMG) et l’Anemf ont donc jugé le moment opportun pour en faire...Commenter

Anti-acides et thérapies anticancéreuses ne font pas bon ménage

Femme traitée par chimiothérapie

L’utilisation de médicaments anti-acide impacte de manière négative la survie de patients atteints de cancer et traités par pazopanib... Commenter

La moitié des internes en médecine générale dépasse le temps de travail réglementaire

.

À l’occasion du 20e Congrès de l’Intersyndicale des internes de médecine générale (Isnar-IMG) à Tours, l’organisation a présenté les résulta... 5

Gastro-entérologie LE BON USAGE DES INHIBITEURS DE LA POMPE À PROTONS Abonné

IPP

Les IPP ont révolutionné la prise en charge des maladies liées à l’acide gastrique. Mais 60 % des prescriptions sont hors AMM, selon... Commenter

Prévention DIABÈTE : À QUOI SERT LE CONTRÔLE DES FACTEURS DE RISQUE ? Abonné

Diabète

Cette étude du NEJM, menée en vraie vie, suggère que lorsque tous les facteurs de risque d’un patient DT2 sont contrôlés, la probabilité de... Commenter

A découvrir