Ordre infirmier : le gouvernement envisage une adhésion facultative
Brève

Ordre infirmier : le gouvernement envisage une adhésion facultative

31.03.2011

La secrétaire d'État à la Santé, Nora Berra, a émis mercredi l'hypothèse de rendre facultative l'adhésion à l'Ordre controversé des infirmiers, de création récente, s'il ne « parvient pas à convaincre la majorité » de cette profession. Répondant à une question à l'Assemblée nationale, la secrétaire d'État a estimé que cet Ordre, créé par décret en 2007, voulu par les infirmiers libéraux mais très contesté chez les infirmiers salariés « n'a pas réussi à convaincre les infirmiers de son utilité ». Pour apaiser les tensions, le Conseil national de l'ordre a fixé à 75 euros l'adhésion pour les seuls libéraux et à 30 euros pour les salariés. « Si cette avancée, partielle, peu étayée et surtout bien tardive, ne parvient pas à convaincre la majorité des infirmiers, alors il nous faudra envisager le principe d'une adhésion facultative pour tous les infirmiers » a-t-elle dit, rappelant que Xavier Bertrand, ministre de la Santé, avait souligné dès l'origine que la cotisation « devait être d'un montant symbolique ». L'Ordre infirmier, comme celui des médecins, a vocation à devenir un représentant de la profession et un interlocuteur pour les pouvoirs publics. « Si l'adhésion devient facultative, c'est la mort annoncée de l'Ordre » a déclaré à l'AFP Nadine Hesnart, vice-présidente de la Fédération nationale des infirmiers (infirmiers libéraux), rappelant que l'Ordre comptait déjà des bureaux dans tous les départements et employait quelque 120 personnes. Mais les syndicats d'infirmiers salariés se sont fortement mobilisés contre sa mise en place, considérant l'institution inutile et illégitime, notamment en matière de déontologie. Ils avaient appelé au boycottage de la cotisation. Les élections en 2009 au sein de l'Ordre infirmier n'avaient mobilisé que 12 % des infirmiers. Roselyne Bachelot, la précédente ministre de la Santé, s'était déclarée favorable à réserver l'Ordre aux seuls libéraux de la profession.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
Cancer domicile

Répondez à notre enquête Quelles solutions pour vos patients atteints de cancer à domicile ?

A l’heure du « virage ambulatoire », la cancérologie se déploie de plus en plus chez le patient. Pour le médecin généraliste comme pour les autres acteurs de soins de ville, c’est à la fois une...1

Agnès Buzyn annonce la mise en œuvre de la recertification des médecins

.

Agnès Buzyn avait déjà plutôt séduit l’Ordre des médecins lors de ses discours. La ministre de la Santé pourrait bien avoir à nouveau... 35

Pour les Français, les médecins prescrivent trop... sauf le leur !

.

Touche pas à mon toubib ! La dernière enquête de la Drees confirme une fois encore un attachement fort à son médecin traitant. 88 % de nos... 6

Gastro-entérologie LA CONSTIPATION Abonné

Constipation

Pathologie fréquente, assez souvent négligée, la constipation chronique nécessite d’être considérée et caractérisée. Sa prise en charge,... Commenter

Addictologie LA MALADIE DE LAUNOIS BENSAUDE Abonné

Maladie de Launoy Bensaude 2

Cette pathologie est une lipodystrophie rare, souvent rattachée à une intoxication alcoolique, et se traduit par le développement... Commenter

A découvrir