Hypersexualité et Parkinson: le laboratoire condamné
Brève

Hypersexualité et Parkinson: le laboratoire condamné

31.03.2011

Le tribunal de Nantes a donné raison jeudi à Didier Jambart, un homme de 51 ans atteint de la maladie de Parkinson, qui demandait réparation au laboratoire GSK fabriquant un médicament contre cette maladie dont les effets secondaires l'avaient rendu accro au sexe et au jeu. Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK), fabricant du Requip®, a été condamné par la chambre civile du tribunal de grande instance à verser 117.000 euros à Didier Jambart ainsi que 11.315 euros à la CPAM. Motif de la décision: entre 2003 et 2005, lorsque Didier Jambart prenait le médicament, la notice à l'attention de l'usager ne mentionnait pas ces effets secondaires d'addiction au jeu ou d'hypersexualité. Ces effets indésirables figurent désormais dans la notice qui accompagne le médicament.

Source : Legeneraliste.fr
Commentez Commenter

Vous devez être inscrit ou abonné pour commenter un article et réagir. Pour rappel, la publication des commentaires est réservée aux professionnels de santé.

| S’inscrire gratuitement

|

A LA UNE sur le GENERALISTE.FR

add
hôpital

Les hôpitaux publics rejettent la faute de leur déficit sur les médecins de ville et les mettent en colère

La Fédération hospitalière de France (FHF, hôpitaux publics) a déclenché une polémique, ce lundi, en annonçant que les établissements « devraient connaître un déficit historique de 1,5 milliard d...3

Violences obstétricales : « Les propos de Marlène Schiappa ont été inacceptables ! », selon le Pr Bernard Hédon

Hédon

Cet été, les gynécologues ont été particulièrement « attaqués » par des paroles agressives, jusqu’à qualifier certaines de leurs pratiques... Commenter

Vaccination, l’INSERM s’en mêle

vaccins

« L’efficacité et l’innocuité des 11 vaccins qui deviendront obligatoires en France sont scientifiquement prouvées. » Dans une note publiée... Commenter

Pédiatrie BÉBÉ SECOUÉ : PRÉVENIR ET REPÉRER Abonné

Bebe secoue

Plusieurs centaines de nourrissons seraient victimes du syndrome du bébé secoué chaque année en France. La Haute autorité de santé et la... Commenter

Prévention UN DÉPISTAGE DE MASSE SIMPLE QUI SAUVE DES VIES Abonné

Anevrisme aorte abdominale

Une étude danoise démontre l'efficacité du dépistage combiné de l'anévrysme de l'aorte abdominale, de l'HTA et de l'AOMI sur la mortalité... Commenter

A découvrir